Dans les semaines à venir, le printemps va doucement commencer à pointer le bout de son nez. Et avec lui, peut-être l’envie de chausser les baskets et d’aller courir. Sauf qu’avant de débuter la course à pied, il y a quelques petites choses à savoir. Pour prendre du plaisir, ne pas te blesser… Et surtout ne jamais t’arrêter !

En effet, débuter la course à pied, ce n’est pas toujours évident ! Les progrès arrivent très vite, encore faut-il arriver à t’accrocher les premières semaines. Je ne connais personne qui ait adoré la première fois où elle est partie courir. Tu as du mal à respirer, à tenir plus de 10 minutes. Quand ce n’est pas seulement 5… Tu ne comprends vraiment pas comment certaines peuvent autant apprécier la course à pied. Mais n’oublie pas, tout le monde a été débutant un jour en course à pied ! Même les Killian Jornet, Pierre-Ambroise Bosse ou autre Eliud Kipchoge…

Alors aujourd’hui, je voulais partager avec toi tous mes conseils pour bien débuter la course à pied. Voilà maintenant 5 ans que je cours. D’abord pour perdre du poids, maintenant pour mon plaisir et mon bien-être mental. Mes débuts de runneuse n’ont pas été évidents. Ainsi, nous allons voir ensemble comment faire pour que les tiens soient un peu plus simples.

 

Mes conseils pour débuter la course à pied

1.Bien s’équiper

Quand tu débutes la course à pied, tu ne peux pas faire l’impasse sur deux équipements : une VRAIE parie de running pour protéger tes genoux et une bonne brassière de sport pour prendre soin de ta poitrine ! Et c’est non-négociable ! Si tu as décidé de te mettre à la course à pied, c’est pour prendre soin de toi et de ta santé ! Et non pas pour malmener ton corps avec un équipement inadapté…

Alors laisse tes Stan Smith et ta jolie lingerie en dentelle au placard, et file t’acheter le minimum syndical avant d’aller courir. Et ce, plutôt en magasin que sur Internet, si tu n’es pas sûre de ta taille ou de ta pointure.

Mais pour te donner une idée, ce genre de produits est parfait pour débuter la course à pied  :

 

⬇️ Ma sélection Brassières et Soutien-Gorges de Sport ⬇️

1. Brassière Kalenji 2. Brassière spéciale grandes tailles Kalenji 3. Brassière SKINS DNAmic 4. Brassière Shock Absorber Run Bra Padded 5. Soutien-Gorge Anita Active Momentum

 

⬇️ Ma sélection de chaussures de running ⬇️

1.Chaussures Running Confort Kalenji Femme 2. Chaussure Asics GT-1000 7 3. Nike Air Zoom Pegasus 34 (mon modèle chouchou 😍) 4. Chaussure New Balance W 880 V7 5. Chaussure adidas adizero adios 3

 

Concernant les brassières de sport, je suis en pleine rédaction d’un article sur “comment prendre soin de sa poitrine”, prévu pour début Mars. Un petit oiseau me souffle à l’oreille qu’il se pourrait qu’il y ait même un petit concours… Je dis ça, je dis rien 😉

 

2. Consulter un médecin

Effectivement, avant de débuter la course à pied, il est important que tu ailles voir un médecin. Soit ton médecin généraliste, soit un médecin du sport. Pour t’assurer que tout va pour le mieux du côté du cardio. Ou pour adapter ta pratique sportive à tes bobos à répétition.

Ne l’oublions pas : tu cours pour TE faire du bien. Alors prends toutes les précautions pour que ta pratique sportive ne soit pas néfaste pour ta santé.

3. Y aller progressivement

La clé de la réussite, c’est la progressivité ! Rome ne s’est pas faite en un jour, comme on dit. Alors vas-y étape par étape. N’aies absolument aucune honte à alterner des phases de marche sportive et des phases de course à pied. Au fur et à mesure, tu diminueras les temps où tu marches pour augmenter ceux où tu cours. Ton coeur va s’habituer à l’effort, le reste de tes muscles aussi. Courir te paraîtra plus facile.

 

À lire : “Marche Vs. Course | Quel est le meilleur sport ?”

 

Aussi ne cherche pas à battre des records de vitesse dès tes premières sorties. D’une part ton coeur n’arrivera pas à suivre la cadence. Et d’autre part, tu auras toutes les chances de te blesser. Donc ne te la joue pas comme Speedy Gonzales. 😉

Quand tu débutes la course à pied, les premières semaines ont pour objectif d’augmenter progressivement ton endurance jusqu’à ce que tu sois capable de courir une heure sans t’arrêter. Et sans souffrir ! Après, si tu le souhaites, viendront les séances de fractionnés, de seuil et autres sorties longues. Séances qui apporteront de la diversité à ton entraînement et t’aideront à progresser.

N’hésite pas aussi à garder une trace de tes entraînements, que ce soit dans un carnet ou via les applications running (Strava, Nike, Runstatic …). Car tu verras beaucoup plus facilement tes progrès depuis tes débuts de runneuse.

 

4. Ne pas hésiter à te rapprocher du club d’athlétisme de ta ville

Ou de tout autre groupe de coureurs réguliers. Bien souvent, il a des groupes de débutants.

Il est parfois beaucoup plus simple de se motiver à courir à plusieurs que toute seule. Sans compter que la dynamique de groupe va t’aider à dépasser tes propres limites psychologiques.

N’aies pas honte d’être la plus lente, ne pense pas que tu vas être un poids pour le groupe. Surtout si tu rejoins un club d’athlétisme. Le coach est là pour s’adapter à toi et t’aider à progresser. Tu auras toujours quelqu’un pour te conseiller et te motiver. Personnellement, je sais que j’adore courir avec des débutants parce que c’est ultra gratifiant de les voir dépasser leurs peurs et leurs limites. Et être capable de courir une heure quelques semaines plus tard. Mais surtout de kiffer ça !

5. Fuir les personnes négatives qui te rabaissent

Que ce soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux, éloigne-toi de toutes ces personnes qui disent que tu n’es pas une vraie runneuse parce que tu ne course pas assez vite vite. Que tes chronos sont pitoyables, que tu n’as pas ta place dans les SAS de départ des courses officielles. Fuis, et fuis très loin de ces personnes plus que toxiques.

View this post on Instagram

Ce matin, c'était bain de soleil pendant ma sortie ! 9, 2 km en un peu plus d'une heure. Les 3 premiers kilomètres étaient plutôt durs à cause des courbatures du WOD d'hier, puis après ça allait beaucoup mieux ! . . . J'avais envie de revenir sur un commentaire qu'un mec m'a laissé aujourd'hui et que j'ai affiché en story… "allez au spa aide à passer en dessous des 6'30 au kil ?" . . . Ce genre de commentaires qui peut complexer une nana qui fait du sport, parce qu'on lui laisse sous-entendre que ce qu'elle fait c'est de la merde… . . . Nous sommes tous différents, nous avons tous des capacités physiques différentes… Mais surtout des objectifs différents ! Surtout n'aies jamais honte de tes entraînements, l'essentiel, c'est que tu y ailles et que tu te fasses plaisir ! Le reste, on s'en tape ! . . . Ne laisse personne te rabaisser à coups de remarques sur ton physique, tes choix, tes capacités sportives. Quand tu t'entraînes, c'est pour toi. Pour te faire du bien. On s'en tape royalement que tu ne tapes pas du 4' au kil ou que tu ne finisses pas des marathons en moins de 3 heures… L'essentiel, c'est que tu te fasses plaisir ! Point barre. . . . Le sport est une fête et doit le rester ! . . . #run #running #runneuse #runninggirl #runningaddict #igrunneuses #dubndiducrew #activre #moveyour🍑 #Girlslove2run #wonderbody #fitfrenchies #fityourdreams #teamfitcats #teamshape #instarunfrance #happyrunner #happyrunningcrew #runneuse #nike #agde #capdagde #fitfrenchies #osezcourir

A post shared by Margaux Lifestyle (@margauxlifestyle) on

 

Runneuses amatrices que nous sommes, toi comme moi, nous ne jouons pas nos vies sur nos “performances” en course à pied. Nous courrons pour nous faire du bien. Et non pas pour faire plaisir à autrui.

 

À lire : “Culte de la performance | Progrès vs. Plaisir ?

 

Comment veux-tu apprécier la course à pied quand tu débutes (et même après) quand tu as toujours cette petite voix qui te dite que ce que tu fais n’est jamais assez bien, et que tu devrais avoir honte ? Au contraire, n’aies jamais honte d’enfiler ta tenue de sport et de chausser les baskets pour aller courir. Sache que tu as ma plus grande admiration parce que tu l’auras fait tout simple. Et ce, qu’importe la distance que tu auras parcouru, et la vitesse à laquelle tu auras couru. Pour moi, l’essentiel, c’est que tu aies oser croire en toi et y aller !

 

 

Alors prête à débuter la course à pied pour ne plus jamais t’arrêter ?

 

 

4 thoughts on “Débuter la course à pied | Mes conseils pour ne rien lâcher”

  1. J’ai toujours aimé courir et ce que j’aime surtout, c’est les sensations que tu éprouves après la courses, le bien être, la satisfaction, l’énergie… Je cours également avec les Nike pégasus 34, mais je préfère la forme des anciennes générations, je les trouves trop ouvertes sur la cheville !!!

    1. Je dois avouer que j’ai aussi une préférence pour les anciennes générations chez Nike. Malgré tout, cela reste pour le moment mon modèle chouchou. En tout cas, tu te sens tellement légère et zen après une belle sortie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.