Comment bien choisir sa brassière de sport quand on a une forte poitrine ?

Parlons peu, parlons boobs ! La brassière de sport est un élément indispensable à toutes les femmes pratiquant une activité physique. D’autant plus quand il s’agit d’un sport à fort impact tel que la course à pied. Il est important – pour ne pas dire essentiel – d’avoir une bonne brassière de sport avec un très bon maintien pour protéger sa poitrine. En effet, les impacts à répétition induits par la course à pied par exemple font osciller la poitrine de haut en bas mais aussi de gauche à droite sur des amplitudes pouvant aller jusqu’à 20 cm (ce sont les chiffres que m’avaient donné les chefs de produits brassière de sport chez Kalenji lors de ma visite dans leurs locaux du temps où je travaillais à Decathlon).

Ce qui explique pourquoi beaucoup de femmes se plaignent de douleurs à la poitrine quand elles courent. Bien souvent, une grande majorité de ces femmes ne portent pas de brassière ou de soutiens-gorges de sport adaptés. Le problème, c’est que la poitrine n’étant ainsi absolument pas protégée, est mise à rude épreuve par ces impacts. Ce qui peut conduire à une rupture du sillon mammaire. Autrement dit, l’obtention des fameux “seins en gants de toilette”. Ultra sexy à 30 ans à peine…

Il ne faut pas oublier que notre poitrine se compose uniquement de peau et de glandes graisseuses. Dès lors que les tissus cèdent, il n’y a plus rien pour soutenir la poitrine et converser le galbe naturel du sein. Et surtout il n’y a plus rien à faire pour arranger ce problème, hormis un passage par la case chirurgie esthétique et pose d’implants mammaires. Notre poitrine étant déjà mise à rude épreuve tout au long de notre vie, entre prise et perte de poids, grossesse, allaitement and cie, autant ne pas en rajouter avec la course à pied.

C’est pourquoi il est important de choisir une bonne brassière de sport.

Comment choisir sa brassière ou son soutien-gorge de sport ?

Équipe toi d’une VRAIE brassière de sport ! Commence par oublier ta lingerie de tous les jours. Ta lingerie habituelle a beau être très jolie et très confortable, elle n’est en aucun cas adaptée à la pratique d’un sport :

  • le maintien n’est pas suffisant
  • la présence de dentelle et de couture peut occasionner des brûlures sur les tétons et sous la poitrine à cause des frottements

Il en va de même pour tes jolis strings en dentelle synthétique qui peuvent te causer des brûlures vraiment mal placées, si tu vois ce que je veux dire… Sans compter que la transpiration va habituer plus que de raison ta lingerie.

Alors convaincue qu’il te faut vraiment des sous-vêtements adaptés à la course à pied ? D’une part pour protéger ta poitrine et d’autre part pour t’éviter tous ces petits désagréments. Donc file dans un magasin de sport spécialisé pour t’équiper d’une bonne brassière de sport. Celle-ci doit présenter un certain nombre de caractéristiques afin de protéger le plus efficacement possible ta poitrine de impacts de la course à pied :

1. Un très bon maintien (logique !)

Il existe deux types de maintien, et donc deux types de brassières de sport.

Tout d’abord, il y a les brassières au maintien compressif, c’est-à-dire qui “écrase” la poitrine. Pas forcément ce qu’il y a de plus confortable ni de plus efficace. Surtout pour les poitrines généreuses.

Ensuite, il y a les brassières et les soutiens-gorges de sport à la forme plus enveloppante, qui conserve le galbe naturel du sein tout en lui offrant le maintien dont il a besoin. Nettement plus confortable, à mon humble avis.

Quoi qu’il en soit, il est important que ta brassière de sport ait une large bande élastique sous la poitrine. C’est ce qui va t’apporter maintien et confort.

2. De larges bretelles

Dans la même veine, pour plus de confort et de maintien, je te conseille d’opter pour une brassière ou un soutien-gorge de sport avec de larges bretelles.

Pourquoi ? Tout simplement parce que de larges bretelles soutiendront plus efficacement ta poitrine sans pour autant te cisailler les épaules… On a toutes le souvenir de cette bretelle de soutien-gorge qui nous appuie sur l’épaule jusqu’à nous en faire mal après une longue journée…

3. Une forme qui te laisse toute ta liberté de mouvement :

L’objectif de ta brassière de sport, c’est que tu puisses faire du sport sans être gênée par ta poitrine. Alors si celle-ci te comprime tellement que tu ne peux plus ni bouger ni respirer, cela ne sert absolument à rien ! Ta brassière et ton soutien-gorge de sport doivent se faire oublier !

Tu dois être à l’aise pour bouger. Bien souvent, le dos nageur ou un système de bretelles croisées t’apportent cette liberté de mouvement nécessaire à ta pratique sportive. Pour t’assurer du maintien et du confort de ta brassière de sport, essaye-la. C’est primordial.

Ne serait-ce que pour trouver la bonne taille. Trop petite, tu ne pourras  ni respirer ni bouger. Trop grande, tu n’as pas le maintien dont tu as besoin… Surtout n’hésite pas à sauter et à gesticuler dans tous les sens dans la cabine d’essayage. Juste pour voir si “tout tient en place”… Oui, tu as l’air ridicule. Mais personne ne te voit avec le rideau tiré !

4. Soutien-gorge ou brassière de sport ?

Pour finir, tu as le choix entre soutien-gorge et brassière :

Pour des poitrines “petites” à “normales”, c’est vraiment selon ta préférence. Niveau confort et maintien, c’est sensiblement la même chose. L’avantage de la brassière, c’est qu’elle peut se porter seule l’été quand il fait particulièrement chaud…

En revanche, pour les poitrines plus généreuses (au-delà des bonnets C), je te conseille de partir plutôt sur le soutien-gorge que la brassière. Car ils sont beaucoup plus ajustables au niveau des tailles puisqu’ils fonctionnent en bonnet et tour de dos comme la lingerie classique. Ils offrent ainsi un meilleur maintien.

Comment Entretenir ta brassière ou ton soutien gorge de sport ?

Selon le soin que tu apportes et l’utilisation que tu as de ta brassière ou de ton soutien-gorge de sport, elle/il devrait avoir en moyenne une durée de vie de 6 mois à 1 an.

Et oui, ce sont des consommables qu’il faut renouveler encore plus régulièrement que ta paire de running…

Un bon moyen d’évaluer son état consiste à regarder l’élastique sous la poitrine. Dès lors qu’il commence à se détendre, à “gondoler”, le soutien-gorge de sport commence à se faire vieux et à perdre en maintien.

Pour faire durer le plus longtemps possible ta brassière, lave-la à la main si possible. Sinon avec le programme le plus doux de ta machine à laver. Mais surtout oublie le sèche-linge qui va te l’abîmer et le détendre plus que de raison ! D’une manière générale, les affaires de sport n’aiment pas trop le sèche-linge 😉 Le mieux si tu peux, c’est de ne pas toujours mettre la même brassière ou le même soutien-gorge. D’en avoir deux ou trois pour les faire tourner.

Mais surtout de la faire aérer entre deux séances et de ne pas la laver à chaque utilisation. Plus tu laves ta brassière ou ton soutien-gorge de sport, plus tu l’abîmes. Donc l’aérer en extérieur te permettra de la faire durer dans le temps tout en t’évitant les odeurs de transpiration.

Mes deux modèles soutien-gorges de sports préférés

C’était les quelques conseils que je pouvais te donner pour bien choisir ta brassière ou ton soutien-gorge de sport. Ils sont issus de mon expérience de runneuse et de sportive.

Maintenant tu n'as plus de raisons de ne plus pratiquer la course à pied et autres sports à impact !

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :