Sortir de sa zone de confort | Défi 09

Le thème du mois est donné ! Alors oui, je sais, par manque de temps je n’ai pas pu de proposer les défis de Juin (Dire des compliments), Juillet (Te former à quelque chose qui te plaît) et Août (Dire merci). Mais ce n’est pas une raison pour ne pas finir l’année en beauté. Qu’en dis-tu ? Ainsi, pour ce mois de septembre, je te mets au défi de sortir de ta zone de confort. Pourquoi ? Comment ? Je t’explique tout.

Pourquoi est-il important de sortir de sa zone de confort ?

La zone de confort est cette zone où tu te sens en sécurité, confortable sans le moindre effort. Tu as le contrôle sur à peu près tous les éléments de ta vie, sans trop éprouver de stress ou d’angoisse. Cette zone de confort peut être très attirante décrite ainsi. Le problème, c’est qu’elle ne te pousse pas à évoluer. Rien ne change dans cette zone. Hors, si tu es ici à lire cet article, c’est que ta vie actuelle ne te convient pas. Peut-être est-elle trop morne, monotone et insipide ? Peut-être ne t’apporte-elle pas ce dont tu as réellement besoin ? Une chose est sûre, tu aimerais reprendre ta vie en main, plutôt que d’être spectatrice et enfin voir tes rêves se concrétiser.

Parce que oui, sortir de cette zone de confort fait peur. C’est aller vers l’inconnu et faire face à ses démons intérieurs, ses propres barrières et son manque de confiance en soi. Cela te fera te remettre en question. Mais c’est ce qui est beau.

Prenons l’exemple du sport. Cela fait des années que tu cours deux fois par semaine tes 5 km, toujours à la même vitesse et toujours sur le même parcours. Tu es dans ta zone de confort. Ce n’est pas vraiment fatiguant, ni même satisfaisant. Courir ces 5 km ne t’apporte plus ce plaisir que tu avais les premières fois. Tu aimerais être capable de courir 10 km.

Et pour cela, il va te falloir sortir de ta zone de confort. Changer d’entraînement : essayer de courir plus lentement mais plus longtemps, augmenter un peu le kilométrage chaque semaine, et surtout aller chercher tes limites. Pour mieux les repousser.

Les séances de fractionnés vont faire mal. Tu risques de douter. Qui ne s’est jamais dit « mais pourquoi je m’inflige ça » pendant la fameuse sortie longue du dimanche sous la pluie et dans le froid ? Et tu te dis que jamais tu n’y arriveras, que de toute façon tu n’as pas un physique de runneuse…

Tu manques de confiance en toi et tu te cherches des excuses pour abandonner. Sauf que l’entraînement commence à payer : tu respires mieux, les jambes tirent moins, tu arrives à courir plus vite et plus longtemps. Tu changes cette paire de chaussures qui n’allaient pas avec ta foulée, tu trouves LA veste parfaite pour rester au sec même par très grosse pluie.

Et un jour, tu te rends compte que tu as atteint ton objectif. Tu as couru ces foutus 10 km ! Tu n’en reviens pas, et pourtant, c’est devenu ta nouvelle distance de prédilection. Ce que tu ne pensais pas être capable de faire il y a encore quelques semaines est devenu ta nouvelle routine. Maintenant, tu aimerais passer à l’étape supérieure et viser le semi-marathon…

Le fait d’être sortie de ta zone de confort par l’entraînement t’a permis de progresser en course à pied et de viser de nouveaux objectifs. Et ce que tu peux faire dans le sport, tu peux aussi le faire dans ta vie. À chaque fois que tu sortiras de cette fameuse zone de confort, tu passeras par les mêmes étapes :

  • dans un premier temps, ta fameuse zone de confort, synonyme de confort et de sécurité, mais aussi de stagnation
  • puis, la zone de peur, où tu te retrouveras confrontée à tes doutes, tes peurs et ton manque de confiance en toi
  • Viendra ensuite la zone d’apprentissage où tu trouveras des solutions aux problèmes rencontrés et tu acquerras de nouvelles compétence qui te permettront d’agrandir ta zone initiale de confort
  • Pour au final, atteindre ta zone de grandeur dans laquelle tes rêves se réalisent et où tu te prouveras à toi-même ta valeur.

Cette zone de grandeur deviendra ta nouvelle zone de confort, et grandira à mesure que tu te fixeras de nouveaux objectifs. D’où l’intérêt de sortir régulièrement de cette fameuse zone de confort pour évoluer et progresser vers la vie que tu mérites.

Comment sortir de sa zone de confort ?

Sauf que je dois le reconnaître, ce n’est pas toujours évident d’en sortir. Entre la peur et les doutes, le saut vers l’inconnu peut s’avérer compliqué. Et totalement effrayant ! C’est pourquoi ce mois-ci je te propose le défi suivant : mettre un pied en dehors de cette fameuse zone de confort. Dans un premier temps, je t’invite à lister toutes ces choses que tu désirerais faire, et ce depuis longtemps. Mais que tu as laissais de côté parce que cela te faisait peur pour différentes raisons. Et à côté de toutes ces non-actions, essaie de trouver la raison pour laquelle tu ne l’as pas fait. La peur de l’échec, le regard des autres, le manque de temps.

Tu ne vois pas l’intérêt de cette liste ? Je t’invite à lire le roman de Kristan Higgins « Toutes ces choses qu’on a jamais faites ». Pour te faire un rapide résumé de l’histoire, il s’agit d’un groupe de trois copines qui se sont rencontrées dans un centre d’amaigrissement durant leur adolescence. Camp durant lequel elles rêvent de leur vie « quand elles seront minces » et cela se traduit par une liste de choses à faire. Des années plus tard, l’une d’entre elles décède des suites d’une maladie. Juste avant de mourir, elle remet à ses deux amies cette fameuse liste, en leur faisant promettre de réaliser chacun de ces petits rêves qu’elles avaient écrits. L’histoire nous emporte dans la vie de ces deux jeunes femmes, dans leurs histoires d’amour, leurs galères professionnelles, et surtout leurs remises en question.

Marley et Georgia finissent par se rendre compte à quel point elles avaient mis pas mal d’aspects de leur vie entre parenthèses en attendant d’être « minces ». Être « obligées » de réaliser ces défis si chers aux coeurs des trois adolescentes rêveuses qu’elles étaient, mais semblant si ridicules et insignifiants pour les adultes qu’elles sont devenues, les force à sortir de leur zone de confort. 0 se confronter à leurs démons. Mais surtout à prendre conscience de leur valeur. Ce qui les conduit à reprendre leur vie en main, et à arrêter de se laisser marcher sur les pieds !

Vraiment, je te conseille de lire ce roman. Déjà parce qu’il est très bien écrit, et qu’on se laisse emporter par les aventures de Georgia et de Marley, mais aussi par l’histoire douloureuse d’Emerson. Et parce que c’est un livre doux, non culpabilisant et surtout très inspirant. Il te fera du bien. Après l’avoir lu, tu comprendras pourquoi je te propose de rédiger cette fameuse liste des choses que TOI, tu n’as jamais faites…

Mais surtout de commencer à les réaliser !

Ainsi, prends le temps de rédiger cette petite liste. Et surtout d’y inscrire les raisons pour lesquelles tu n’as pas agi. Réfléchis, prends du recul. Et une fois que ta liste sera complète, il sera temps pour toi d’agir. De mettre en place des petites stratégies pour surmonter les petits obstacles et pour réussir à réaliser ces petits rêves. L’objectif est vraiment de te sortir de ta zone de confort, en effectuant toutes ces petites actions que tu avais mises de côté. Crois-le ou non, mais il m’a fallu sortir de ma zone de confort pour réaliser ce shooting photo… Entre les lunettes et l’absence de soutien-gorge, c’était un vrai challenge. D’une part parce que j’ai encore beaucoup de mal à me trouver jolie en lunettes, surtout avec mon fort écart de correction entre les deux yeux. Mais il va falloir que je m’y habitue. Car suite à mon abcès de la cornée en mars dernier, je ne vais plus pouvoir porter aussi souvent qu’avant mes lentilles. Enfin surtout si je ne veux pas perdre un oeil avant la quarantaine 😅  Et d’autre part, cette robe est bien plus jolie quand on ne voit pas de soutien-gorge dans le dos nu. Mais avec mon bon 95C, j’ai toujours l’impression d’avoir la poitrine prête à bondir du moindre décolleté… Bref, un beau challenge que d’avoir à faire de belles photos. Mais plutôt satisfaite du résultat. Qu’en penses-tu ? 

Bref, sortir de sa zone de confort peut revêtir un nombre incalculable d’aspects. Cela peut être une coupe de cheveux plus dynamique, l’achat d’un nouveau meuble ou un DIY déco un peu technique… ou tout simplement d’envoyer chier cette « amie » qui ne cesse de te rabaisser. Je te promets que ça va te faire beaucoup de bien ! 

N’hésite pas à laisser en commentaire ces choses que tu n’as jamais faites qu’on puisse voir ensemble comment sauter le pas…

Shop the post

Prête à sortir de ta zone de confort ?

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :