Ah le grignotage… Quelle malédiction ! Il est parfois bien difficile de ne pas y succomber. Le geste est presque inconscient, automatique, compulsif. Quand tu commences, impossible de t’arrêter. Or le grignotage est mauvais pour ta santé. Souvent trop sucré, il accentue la sensation de faim… Et tu continues de grignoter pour combler cette “faim”… Ainsi tu rentres dans un cercle vicieux où tu grignotes de plus en plus…

Alors comment arrêter de grignoter ? Comment arrêter de manger entre les repas ? Comment dire stop à cette pulsion ? Tu ne le sais peut-être pas mais je suis une grande gourmande. Si tu me laisses du chocolat ou des gâteaux sous le nez, j’aurais beaucoup de mal à résister… Je suis une grande accro au sucre, même si j’essaie de me soigner…

À lire : “Sugar Detox // 1er bilan après un mois sans sucre

Ainsi, aujourd’hui, je vais te partager mes astuces pour ne plus grignoter…

Grignotage : Apprendre à reconnaître la faim

Dans un premier temps, il est primordial d’apprendre à reconnaître la vraie sensation de faim. Grignotes-tu parce que tu as faim ? Ou pour une toute autre raison ? Sais-tu vraiment quand tu as faim ?

Astuce n°1 : boire

Quand tu as envie de grignoter quelque chose, commence par boire un grand verre d’eau. Souvent, on confond soif et faim. Le cerveau a du mal à faire la différence. Et on mange alors que l’on est tout simplement déshydraté.

Astuce n°2 : manger une pomme

Si après ce verre d’eau, tu as toujours “faim”, prends une pomme. Tu n’as pas envie de la manger ? C’est que tu n’avais pas réellement faim, seulement envie de manger. Ce n’est clairement pas la même chose.

Avant de porter quoi que ce soit à la bouche pour grignoter entre les repas, pose-toi la question de savoir pourquoi tu as cette envie. Est-ce de l’ennui ? Ressens-tu le besoin de combler un “vide” ? Penses-tu réellement que le grignotage va le combler ?

On dit alors que tu manges tes émotions. En colère ? Tu files te réconforter avec un gâteau. Triste ? Tu apaises tes larmes et tes tourments avec du chocolat. Frustrée ? Tu te venges sur le paquet de bonbons. Dans ces cas-là, ton grignotage compulsif relève un certain mal-être. À toi d’essayer d’en découvrir la cause.

Astuce n°3 : vider le frigo et les placards de toutes les tentations

“La meilleur façon de résister à la tentation, c’est d’y céder”, disait Oscar Wilde… Ou plus simplement, je dirais que le plus simple, c’est de ne pas avoir de tentations du tout. Si tu as le grignotage facile et que ta cuisine est remplie de petits gâteaux en tout genre, comment veux-tu résister ?

Chaque jour est une lutte pour ne pas succomber, surtout quand tu sais que tout est à portée de mains. Pourquoi t’infliges-tu cela ? Commence par ne plus racheter toutes ces petites tentations. Tu verras, ce sera déjà bien plus simple d’arrêter de grignoter quand rien ne te fait envie dans les placards…

Grignoter de façon saine et équilibrée

Astuce n°4 : ne pas confondre grignotage et collation

En effet, se prévoir une collation parce tu sais qu’il va te falloir attendre un temps trop long entre deux repas ne relève en aucun cas du grignotage compulsif.

Personnellement, j’ai toujours une petite collation parce que je sais que je vais avoir faim en milieu d’après-midi, pour l’heure du goûter. Cette collation me permet d’attendre jusqu’au prochain repas, sans me jeter sur tout ce qui me passe sous la main. Collation d’autant plus important que je sais que je vais enchaîner sur ma séance de sport, juste après le travail.

Mais attention, il y a collation et collation. Un fruit frais de saison, une poignée de fruits secs, un yaourt voire une compote sans sucre ajouté n’ont rien à voir avec un paquet de petits Princes au chocolat, si tu vois ce que je veux dire… 😉

Aussi si tu as constamment faim, c’est peut-être que tes repas ne sont pas assez copieux ou trop sucrés (oui, le sucre appelle le sucre et augmente la sensation de faim). Si tu te limites à trois feuilles de salade et une tranche de jambon, il est complètement normal que tu aies faim deux heures après !

Alors fais de vrais repas et emporte une collation saine avec toi, tu verras, tu n’auras plus aussi faim à longueur de journées !

Ceci n’est pas une collation saine et équilibrée 😉

Astuce n°5 : arrêter de culpabiliser

Clairement, culpabiliser ne t’aidera pas à arrêter de grignoter. Au contraire, tu vas n’avoir de cesse d’y penser. Alors, reste zen. Cela ne sert à rien de te mettre la pression.

L’essentiel maintenant, c’est de ne pas te dire “foutu pour foutu, je termine le paquet !”. C’est à ce moment précis qu’il faut que tu apprennes à te contrôler, à refermer le paquet pour le ranger à sa place. Ely Killeuse dans son livre “Body Positive Attitude” donne un conseil très juste, je trouve. As-tu peur que ton paquet disparaisse dans la nuit que tu t’empresses de le finir, là maintenant ? Non, ta petite douceur sera toujours là demain. Alors fais durer le plaisir…

Personnellement, j’aime bien prendre un carré de chocolat noir, le soir devant la télé. Il fut un temps, ce n’était même pas envisageable. D’une part parce que je ne me sentais pas capable de m’arrêter à un seul carré. Et d’autre part, parce que “du sucre le soir ? Non mais quelle idée ! Ça tombe direct sur les fesses !”. Tu vois le genre ?

L’important, c’est que tu saches t’accorder de petits instants de plaisir, durant lesquels tu savoures réellement, sans aucune culpabilité. Parce quand tu grignotes, bien souvent, c’est compulsif. Tu  gobes plus que tu ne manges. Et tu ne prends pas le temps de reconnaître les différentes saveurs. Tu ne sais même plus ce que tu manges. Tu sais juste que tu as ce poids lourd, nommé culpabilité, sur l’estomac que tu n’arrives pas à digérer.

Alors stop à la culpabilité. Ce n’est pas elle qui te fera avancer. Et apprends à réellement savourer les petits plaisirs que tu t’accordes de temps en temps.

 

Alors prête à dire enfin stop au grignotage ?

 

❤️ Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents !

6 thoughts on “Grignotage // Mes astuces pour ne plus y succomber !”

    1. Si tu arrives à préférer les fruits et la petite tasse de thé (non sucrée 😉 ) aux gâteaux et autres sucreries, tu auras tout gagné 😉 Pendant les repas, essaie de manger plus lentement. Peut-être que cela t’aidera 😉

  1. Tu conseilles de super astuces, si je peux en ajouter une qui marche pas mal également, ce sont les odeurs de fleurs. Bizarrement, les fleurs coupent l’envie de manger. Du coup je mets dans mon diffuseur des huiles essentielles de lavande et l’envie part aussitôt !

  2. J’aime beaucoup ton article 🙂 Oui boire répond souvent à ce besoin de se remplir Je suis donc du genre a boire énormément par jour 😉 🙂 Merci pour tous ces bons conseils

N'hésite pas à laisser un commentaire pour continuer la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :