Vivre l’instant présent | Défi 11

C’est assez ironique de voir comment mon calendrier de défis, imaginé en janvier dernier, colle au plus près de l’actualité. En novembre, je te propose de vivre l’instant présent. Sachant que nous sommes confinées et plus ou moins contraintes d’attendre que les jours passent. 2020 est une année assez bizarre qui nous a obligée à nous remettre en question et à nous adapter.

Personnellement, l’une des choses sur lesquelles il a fallu que j’apprenne à lâcher prise, c’est l’organisation. L’anticipation. Je suis de celle qui aime avoir des projets. Planifier. Savoir ce que je vais faire dans les prochains jours, semaines, mois… Notamment quand il s’agit de week-ends entre amis ou de gros projets qui me tiennent à coeur. Les trucs organisés à la va-vite, en dernière minute ont tendance à me stresser. Je suis cette chieuse, qui dans un groupe d’amis, rappelle de manière insistante qu’il est temps de se bouger pour chopper le train. Qui s’y prend ds semaines voire des mois à l’avance pour bloquer une date, et commencer à chercher un airbnb, alors que le reste de la bande ne sait même pas ce qu’elle va faire à la fin de la semaine…

Bref, anticiper, organiser, planifier… Ce trio d’actions me rassurent. Sauf qu’en 2020, il m’a fallu apprendre à lâcher prise. Apprendre à vivre l’instant présent. Cela tombe bien, c’est le défi que j’avais prévu pour ce mois de novembre.

Pourquoi vivre l'instant présent ?

Comme je le disais, en 2020, il est très difficile de se projeter. D’autant qu’à être constamment tournée vers l’avenir, à attendre que les jours passent, tu en oublies de profiter pleinement de ce que tu vies au même moment. En effet, il arrive que tu ne sois même plus capable de profiter des petits bonheurs simples de la vie quotidienne.

Ou même pire que tu passes complètement à côté de notre vie. Toujours à attendre quelque chose qui n’arrivera jamais, tu ne te rends même pas compte de tout ce que tu loupes. Opportunités, amitiés, instants de vie, réussites personnelles… C’est tellement dommage de ne pas voir tout ça. Comme je te l’ai dit plusieurs fois déjà, ce que je veux, c’est que tu arrives à (re)devenir une actrice de ta vie. Et non plus une simple spectatrice. D’où ces douze défis.

Celui-ci, apprendre à vivre l’instant présent, est l’un des plus importants. Pourquoi ? Avoir un rêve, c’est bien. Travailler pour qu’il se réalise, c’est génial ! Mais le voyage importe plus que la destination… Je pense que cette citation te dit quelque chose 😉 C’est ce fameux voyage qui va te permettre de t’épanouir, de découvrir la femme fière et forte qui sommeille en toi…

Or à sa focaliser uniquement sur la destination finale, tu en oublies de savourer les différentes étapes du voyage. C’est pourquoi je te propose d’apprendre à profiter de l’instant présent. Arrêter d’être dans l’anticipation permanente. Ralentir le rythme, et vivre tout simplement. Plus facile à dire qu’à faire. Surtout pour une maniaque de l’organisation telle que moi.

Mais confinement oblige, me voilà, nous voilà contrainte de vivre au jour le jour. Personnellement, j’ai pris le parti de voir le bon côté des choses. De ne pas me mettre de pression pour un “confinement productif”. Et de prendre tout simplement soin de moi. Garder le moral. Sourire. Maintenir le lien avec mes amis et ma famille. Et tout simplement essayer de tirer le meilleur de cette période morose et incertaine.

Bref, faire en sorte que chaque jour vaille la peine d’être vécu. Et de ne pas vivre pour une petite poignée de journées. Arrêter d’attendre que les choses aillent mieux et réaliser une action positive par jour. Le confinement nous oblige à ralentir le rythme. Ainsi, ce que je te propose pour ce mois de novembre, c’est d’arriver à apprécier chaque jour qui passe malgré le contexte pesant et l’actualité morose.

Comment faire pour vivre l'instant présent ?

Comme je le disais, le confinement de novembre va nous obliger à ralentir le rythme. Et à nous concentrer sur l’instant présent. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce mois de confinement risque d’être particulièrement long si on passe chaque jour à attendre cette fameuse date de libération, dont on n’est même pas sûre qu’elle sera bien le 1er Décembre….

Cependant, c’est bien de dire qu’il faut vivre l’instant présent… Mais comment faire ?  Je te propose de te lever chaque jour avec l’intention de réaliser une action qui te fait du bien, et que tu as tendance à reporter.  Lundi, je vais courir. Mardi, je cuisine mon plat préféré. Mercredi, je passe la soirée en visio avec mes amies. Jeudi, je fais du tri dans ma garde-robe. Vendredi, je m’occupe de la déco de mon coin chambre. Samedi, je finis ce livre qui traîne sur ma table de nuit depuis des semaines; Dimanche, je me bichonne dans la salle de bains. Tu l’auras compris, faire chaque jour quelque chose qui te fait du bien. Chose que tu remets toujours au lendemain par manque de temps. Maintenant on dit stop à la procrastination ! 

L’objectif, c’est que chaque jour, tu te concentres sur ces petits bonheurs du quotidien. Et que tu arrêtes de compter les jours jusqu’au premier décembre… Sinon cela risque vraiment d’être long. Coupe les chaînes “d’infos” en continus qui sont plus anxiogènes qu’autre chose. Et fais en sorte que chaque jour compte. En ces temps compliqués, je crois bien que c’est le plus important. N’attends plus pour faire ce qui te tient le plus à coeur. Vis tout simplement au lieu d’attendre. Personnellement, je ne veux plus vivre seulement quelques jours dans l’année. Je veux avoir le sourire et la patate chaque jour quand je me lève en sachant ce qui m’attend. Je ne veux plus subir, serrer les dents pour vivre pleinement durant les week-ends et mes vacances… 

En tout cas, Blanche-Neige te salue, qui à défaut pour pouvoir aller faire une balade en forêt à utiliser le plus belle arbre rouge sur le parking en face de son immeuble… 😉

Et toi ? Es-tu prête à vivre l'instant présent ?

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

1 Commentaire

  1. 4 novembre 2020 / 20 h 25 min

    Ooooh comme je te comprends ! Comme je l’ai raconté sur le blog, j’ai passé plusieurs années à construire un plan pour changer mon projet pro (plan qui ne pouvait pas être réalisé et très bizarrement ça ne m’a rien fait émotionnellement parlant, bref). Je ne planifie pas des mois à l’avance parce que je fonctionne aussi à l’instinct, mais j’ai tendance à me projeter très vite, à me dire “ah oui, il faudra que je fasse du sport, je vais commencer comme ça, etc.” ou “tel jour je fais ça, tel jour je fais ça”. Je n’ai pas de groupes d’amis hyper soudés donc je ne peux pas dire si je suis la chieuse qui force tout le monde à attraper le train mais je pense qu’on serait quand même pas loin x) Je suis beaucoup dans le futur, que ce soit demain, le mois prochain, l’année prochaine… le mois prochain, je fais mes archives National Geographic, puis je corrigerai mon roman, puis ceci puis cela et au final le présent passe à la trappe.
    En ce moment, je lis. Beaucoup. C’était le sujet de mon dernier article, d’ailleurs. C’est un peu comme une fuite, ne surtout pas penser au fait que je n’ai pas de travail, etc., mais c’est aussi bon pour la santé, donc je prends !

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :