Mon avis sur les Ventouses Anti Cellulite

Comme tu le sais peut-être, mon plus gros combat, c’est contre mes cuisses et la cellulite qui y est logée. J’ai essayé un certain nombre de choses. Jusque là rien n’a été réellement efficace sur le long terme. Je me suis laissée tenter par la ventouse anti cellulite. Engouement marketing ou réelle efficacité, retrouve ici mon avis sur les ventouses anti cellulite.

Dans un premier temps, il s’agissait d’un dupe trouvé sur Amazon non par la Cellublue, mais par un dupe, mon budget d’étudiante ne me permettant pas d’acheter la « vraie ». Par la suite, j’ai été contactée par la marque Cellublue pour recevoir leurs produits. Raison pour laquelle il y a deux ventouses différentes sur les photos de cet article.

Les ventouses anti-cellulite

Qu’est-ce qu’une ventouse anti cellulite ?

Il s’agit d’une « cloche » en caoutchouc hypoallergénique, que tu utiliseras pour masser vos cuisses et toute partie du corps ciblée par la cellulite. Lors du massage, la ventouse aura à peu près la même action que le palper-rouler : elle va décoller la peau et casser les tissus adipeux, responsables de l’aspect « peau d’orange ».

La promesse est qu’en utilisant cette ventouse, la cellulite disparaîtra et ta peau sera plus lisse. Promesse plutôt alléchante pour un certain nombre de femmes, dont moi, pour qui la cellulite est le principal fléau. C’est ainsi que l’on a vu naître sur les réseaux sociaux un certain engouement pour la Cellublue, ou pour sa concurrente la Cellucup. Je ne sais pas ce qu’elles sont de si différent, si ce n’est leur couleur…

Comment utiliser sa ventouse ?

Pour te masser, rien de plus simple. Il suffit de pincer la ventouse (mais pas trop) pour chasser l’air, puis de la poser sur une peau huilée (ou recouverte de savon). En relâchant la pression, la ventouse va « aspirer » ta peau. À partir de là, son action va débuter. Fais des gestes de bas en haut, de l’extérieur vers l’intérieur, puis en zigzag pendant au moins 5 minutes sur chaque zone à traiter. Je te conseille cependant d’en éviter deux où la peau étant trop fine, cela pourrait te faire des bleus. Il s’agit de l’arrière du genou et du triangle de l’aine.

Attention cependant, selon la qualité de ta peau et de tes vaisseaux sanguins, il est possible que l’utilisation d’une ventouse anti-cellulite puisse laisser quelques traces plus ou moins indélébiles allant du simple bleu à la varice. Donc on y va en douceur. De base, l’aspiration n’est pas de ce qu’il a de plus agréable. Mais cela ne doit pas te faire mal pour autant.

comment utiliser la ventouse anti cellulite
Source : Site officiel de CelluBlue

Mon avis sur les ventouses anti-cellulite

Pourquoi me suis-je laissée tenter par une ventouse anti cellulite ?

Malgré un plan d’attaque déjà assez conséquent visant à améliorer l’aspect de mes jambes, j’ai décidé d’essayer cette fameuse « solution miracle », en me disant qu’après tout, si cela pouvait me donner un petit coup de pouce, pourquoi pas. Quand j’ai écrit cet article, cela faisait donc trois semaines que j’utilise une ventouse anti cellulite quotidienne. Aujourd’hui, je continue de le faire régulièrement parce que le combat contre la cellulite est une épreuve de longue durée !

Dans un premier, comme je le disais, je n’ai pas acheté les versions « officielles », mais de simples ventouses en caoutchouc hypoallergénique. Pour 3,86 euros sur Amazon (oui, je sais, ce n’est pas bien mais sur le coup, mon petit budget d’étudiante lui a dit merci !) et sans frais de port, j’ai pu avoir deux ventouses. Le seul petit bémol est qu’il a fallu attendre presqu’un mois avant de les recevoir. Mais bon, on ne peut pas tout avoir. Les versions officielles chez CelluBlue ou CelluCup sont autour d’une vingtaine d’euros. Aujourd’hui, CelluBlue a étoffé sa gamme, notamment avec une ventouse électrique. Bien plus onéreuse, mais bien plus efficace. Appareil que je serais curieuse de tester !

La première fois, il m’aura bien fallu presque deux semaines pour  arriver à prendre le pli de me masser tous les jours après la douche. Pour le massage à la ventouse, j’alternais entre l’Huile Anti Cellulite Le Petit Marseillais et l’Huile Weleda à l’Arnica (ce qui me permet de faire coup double après un training plus intense que d’habitude). Aujourd’hui, j’ai remplacé le premier produit par de l’huile d’amande douce particulièrement hydratante. Pour utiliser la ventouse, tu dois nécessairement utiliser une huile ! Sinon la ventouse ne glisse pas et il n’y a pas de massage. Et c’est là que tu t’exploses les vaisseaux sanguins !

Les ventouses sont-elles vraiment efficaces ?

Bon, la question que tout le monde se pose maintenant : est-ce réellement efficace ? Est-ce que cela réduit visiblement la cellulite ? En un peu plus de trois semaines d’utilisation, j’ai pu observer une petite amélioration de l’aspect de ma peau. Et c’est déjà une petite victoire !

Cependant, je reste persuadée que la ventouse travaille en synergie avec une bonne hydratation, une alimentation équilibrée, du cardio et des exercices de renforcement musculaire ciblant les cuisses, et les jambes en général. Les fameux legday 😉 De plus, de mon côté, j’ai adopté la douche écossaise (tu sais, le fameux jet d’eau froide de bas en haut…) et le port de bas/chaussettes de contention (humm… Sexy !).

Ainsi, à l’époque, en quatre mois, de septembre à décembre, j’avais réussi à perdre 4 cm de tour de cuisse (et 5cm de tour de genou !), et l’utilisation de la ventouse anti cellulite a permis de « lisser » le rendu final. Aujourd’hui, en à peine deux semaines de réutilisation de la ventouse, les premiers résultats sont visibles (pour rappel, j’ai pris presque 18 kg entre fin 2017 et 2019… et avec eux, la cellulite a fait son grand retour !)

Il me reste encore du travail pour obtenir les « jambes de mes rêves ». Mais je ne lâche rien, car je sais que je suis sur la bonne voie !

As-tu déjà utilisé une ventouse anti-cellulite ?

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

1 Commentaire

  1. 20 décembre 2016 / 18 h 48 min

    merci pour ce petit article sur ces petites ventouses super intéressantes à teste ^^

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :