Comment Vinted me donne bonne conscience

Cela fait un petit moment déjà que je suis sur Vinted maintenant aussi bien comme vendeuse que comme acheteuse. Aujourd’hui, je t’explique comment cette application de vide-dressing me donne bonne conscience.

 

Récemment sur Instagram j’ai annoncé que j’allais déménagé sous quelques semaines. Et donc qu’il me fallait absolument vider mon dressing sur Vinted. En effet, mon futur logement n’étant absolument pas dans le même département que mes parents, je ne pourrais pas continuer à stocker une partie de ce qui est mis en vente dans leur garage. De même, il ne me sera pas possible de tout déplacer dans mon prochain appartement. Ainsi, j’ai passé le week-end à refaire mes annonces. Et c’est là que j’ai buggué devant le nombre de pièces que je mettais en vente : 190 articles sont actuellement disponibles sur mon Vinted… Sans compter ceux que je vais mettre en vente prochainement pour diminuer le nombre de cartons à déménager. Sans compter ceux que j’ai déjà vendu…

 

190 articles à vendre !

Bon ok, sur les 190 articles, tous ne sortent pas de mes placards. Certains proviennent de ceux de ma famille. Malgré tout, cela fait réfléchir. Comment avons-nous pu accumuler autant de fringues au cours des dernières années ? Tu m’étonnes que je n’arrivais pas à garder ma chambre rangée et que j’avais l’impression d’étouffer constamment !

 

À lire : “Comment Marie Kondo a changé ma vie

 

Aujourd’hui, je continue d’acheter. Certes en quantité beaucoup plus raisonnable. Et principalement sur Vinted. Par exemple, la tenue que je porte sur les photos illustrant cet article est composée quasi-exclusivement de pièces de seconde main : le jean Levi’s, les chaussures Timberland et le pull H&M ont été achetés à prix doux sur Vinted. Seule ma jolie parka jaune est neuve, offerte à Noël après des semaines passées à chercher un équivalent sur Vinted. (tu peux la retrouver ici).

Comment vinted me donne bonne conscience

Comment vinted me donne bonne conscience

Ainsi, ma garde-robe actuelle se compose à 70-80 % de pièces de seconde main achetées sur Vinted. Et justement parce que c’est du seconde main, j’ai l’achat encore facile. Je me dis qu’au pire si cela ne me plaît pas/ne me va pas, je le revendrais sur Vinted… Ce qui me “sauve” si je puis dire, c’est que je m’oblige malgré tout à respecter la règle du “1 € dépensé = 1 € gagné”. C’est-à-dire que je ne dépense pas plus que ce que j’ai vendu sur l’application. Et vu les mini-prix que je fais actuellement (entre 1 et 3 € pour la très grande majorité des articles), je dois vendre plusieurs pièces pour pouvoir en acheter une seule…

Et quand je fais du shopping, comme ce week-end avec ma mère, j’essaie de prendre le temps de me poser avant d’acheter quelque chose de neuf. En ai-je vraiment besoin ? Oui/non ? Si c’est non, est-ce que la pièce me fait réellement plaisir, me va réellement bien ? Et surtout, quelle autre pièce de mon dressing vais-je sortir pour la mettre sur Vinted et ainsi lui laisser de la place ? Car quand j’achète du neuf, je m’efforce de respecter la règle du “1 pièce entrante = 1 pièce sortante”, en plus du “1 € dépensé = 1 € gagné”. Parce que cela reste du neuf, et non pas du seconde main…

 

Tout ça pour dire que Vinted me donne bonne conscience !

Autant pour mon budget shopping qui est devenu beaucoup plus raisonnable que pour ma transition écologique. Je te le racontais dans cet article mais j’ai pas mal de paradoxes à résoudre pour être capable d’aligner mes valeurs éthiques et écologiques avec mon comportement actuel et mes habitudes de consommation. La mode en est un.

J’aime de plus en plus me créer de petits looks bien stylées (peut-être pour compenser le fait que je passe finalement pas mal de temps en pyjama ou en tenue de sport, bossant depuis chez moi 😅). J’aime faire du shopping. J’adore les chaussures et les sacs à main. Et je rêve d’avoir une pièce dédiée à mon dressing… Sauf que je suis particulièrement consciente que l’industrie de la mode est particulièrement polluante, et loin d’être irréprochable d’un point de vue éthique. Ainsi, Vinted me donne bonne conscience dans la mesure où je me dis que je donne une seconde vie à de la fast-fashion, ce qui réduit un peu son impact écologique.

Car pour le moment je n’arrive pas à sauter le pas de la mode éthique et éco-responsable. D’une part par manque de budget. Et d’autre part par manque de connaissance du marché. Je ne connais absolument pas les marques qui existent et qui sont réellement éthiques et éco-responsables. Vu le prix des pièces, je dois avouer que je n’ai absolument pas envie d’être victime de greenwashing… En attendant, je continue d’acheter et de vendre sur Vinted…

Comment vinted me donne bonne conscience

 


Pour un accès direct à mon dressing, c’est par ici : licciardi.margaux

Comme je le disais, je déménage début mars. Ainsi, je brade tout. Donc n’hésite pas à y faire un tour 😉

 

Et si toi aussi, tu veux mettre ton surplus de garde-robe sur Vinted, je te propose de passer par ce lien de parrainage :

invitation Vinted

Cela me permet de gagner 5 € dès que tu mets 3 articles à la vente et 10 € supplémentaires à ta première vente.


 

Comment vinted me donne bonne conscience

 

Et toi ? Comment se passe ta transition écologique au niveau de ta garde-robe ?

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

5 Commentaires

  1. 27 janvier 2020 / 17 h 32 min

    Je te souhaite bon courage pour vendre tout ça et pour ton déménagement !
    Des bisous
    Audrey

    • Margaux Lifestyle
      Auteur
      9 février 2020 / 22 h 21 min

      Merci 🙂

  2. 14 février 2020 / 11 h 38 min

    Hello !
    J’étais une acheteuse compulsive (et je le suis encore un peu maintenant aie aie aie), mais depuis quelques temps déjà j’essaye d’acheter “mieux”. J’achète régulièrement des pièces de petits créatrices, mais effectivement c’est un budget, c’est pour ça que je me suis mise à Vinted^^
    Mais effevtivement ça fait prendre consicence de la quantité de fringues que j’ai… Je suis bientôt à 300 articles en vente sur vinted haha.
    Et sinon j’aime beaucoup ce look de seconde main 🙂
    Bises

    • Margaux Lifestyle
      Auteur
      19 février 2020 / 12 h 40 min

      Hey ! Je suis toujours aussi une acheteuse compulsive sur les bords, mais le fait de me limiter à mon porte-monnaie virtuel sur Vinted m’aide quand même à me limiter. Et à réfléchir sur la pertinence d’un achat…

      Merci beaucoup

  3. 13 mai 2020 / 16 h 44 min

    Waouh quelle prise de conscience. Je n’ai jamais eu une si grande armoire, ni autant de vêtement. Je n’ai jamais aimé le shopping en même temps (ça aide) et je déteste les centres commerciaux. En plus maintenant je fais attention à acheter du fait en Europe, si possible sans cuir et dans des matières durables. Dans mon dressing actuel, mes derniers achats en magasin remontent à l’année passée (tous mes pantalons avaient craqué, je ne supportais plus mes jeans). Les dernières pièces sont achetées sur Vinted et désormais j’achète tout sur Vinted. Quand les rassemblement seront à nouveau possible, je ferai un vide grenier pour bazarder tout ce qu’il me reste. Dans mon dressing, j’ai 4 pantalons, une salopette, des teeshirt et débardeurs qui datent d’il y a au moins 8 ans (5ans pour les plus récents), quelques robes, dont les dernières achetées remontent à 2018. En ce moment je suis dans une période où j’ai envie de renouveau. Je pense refaire un tri et remettre en vente mes dernières acquisition (enfin, pas ce que je met encore, le reste), m’offrir de nouveau tee-shirt, peut-être même une paire de chaussures de randonnée (les miennes ont des trous sous les semelles, pas pratique).

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :