Apprendre à gérer son budget

Comment gérer son budget ?

L’un des gros changements venus avec mon lancement en free-lance est la volonté d’enfin apprendre à mieux gérer mes finances. D’une part parce que qui dit entrepreneuriat dit rentrées d’argents plus aléatoires (surtout quand on se lance à peine). Et d’autre part parce que je suis un véritable panier percé. Pour être totalement honnête, l’argent est pour moi une source d’angoisse. J’ai toujours peur de manquer. Et quand j’ai de l’argent sur mon compte, je le dépense sans compter, me faisant flirter avec la ligne rouge. Ainsi, je n’ai aucune épargne et un stress permanent face aux imprévus. 

C’est pourquoi j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d’enfin apprendre à gérer mon budget au quotidien. Tout simplement parce que je ne veux plus vivre avec cette angoisse. D’une manière générale, je travaille sur toutes mes sources d’angoisse afin de trouver mon équilibre. Et l’argent était vraiment le sujet où je faisais le plus l’autruche. 

Pour arriver à l’équilibre budgétaire et être capable de se créer une épargne, les revenus doivent être supérieurs aux dépenses. Mes revenus étant actuellement en construction avec le lancement de mon activité, j’ai décidé de commencer par assainir mes dépenses. Je te propose de découvrir les 5 astuces que j’ai mises en place pour mieux gérer mon argent et mes dépenses.

5 astuces pour assainir ses dépenses

Lister toutes ses dépenses

La première chose que j’ai faite a été d’aller regarder en détails mes relevés de compte. Et de voir où était parti mon argent. Ainsi, j’ai listé toutes mes dépenses des trois derniers mois que j’ai ensuite classées en différentes catégories : alimentation, restaurants & sorties, loyer, assurances, shopping, essence… 

Et pour être totalement honnête, j’ai pris peur devant les montants. J’ai de suite mieux compris pourquoi j’avais l’impression que mon argent disparaissait aussi vite. 

Lister toutes tes dépenses te permettra de faire un état des lieux de tes finances et d’identifier tes axes d’amélioration. Cela prend du temps certes, mais c’est diablement efficace. Déjà rien que de voir le nombre de lignes sur ton relevé te fait prendre conscience du nombre de fois où tu dégaines la carte bleue. Tous ces achats étaient-ils vraiment nécessaires ? 

Supprimer les dépenses inutiles

En listant toutes tes dépenses, comme évoqué dans le point précédent, tu arrives à repérer facilement les dépenses inutiles. L’abonnement à une plateforme de streaming que tu n’utilises plus, les achats Uber Eats qui reviennent trop souvent, les prélèvements Amazon Prime que tu as oubliés de stopper, cette assurance qui fait doublon avec une autre…

Ainsi, la première étape pour assainir un budget est de supprimer toutes ces fameuses dépenses inutiles. Personnellement, j’ai désinstallé Uber Eats de mon téléphone et j’ai arrêté un prélèvement Amazon pour ces fameux comptes premium. 

Chaque personne a sa propre définition des dépenses inutiles. Personnellement de mon côté, j’ai gardé mon abonnement à Disney+ ainsi que celui de la salle de sport, car j’estime que j’en ai besoin pour mon équilibre mental. Ce sont les deux seuls loisirs que je m’autorise pour l’instant. Bien entendu, si je venais à être vraiment dans le mal financièrement, cela sautera immédiatement. L’idée ici n’est pas de t’imposer une frugalité qui serait insupportable à vivre. Mais plutôt de te faire réfléchir sur ce qui est vraiment indispensable pour toi, et ce qui ne l’est pas. Et de stopper temporairement ce qui ne l’est pas, le temps d’arriver à un meilleur équilibre financier.

Revoir tous ses contrats et abonnements

Lister toutes mes dépenses m’aura également permis de me rendre compte que les prélèvements de tous mes contrats d’assurance et autres abonnements avaient fortement augmenté. Par exemple, après 2 ans d’abonnements chez SFR, mon forfait téléphone et internet était passé à 80€ par mois (alors qu’initialement j’étais à 35€). Autant te dire que j’ai téléphoné immédiatement à SFR pour faire revoir mon contrat.

Ainsi, j’ai repris tous mes contrats – Assurance Auto, Assurance habitation, mutuelle, téléphone & internet, électricité & gaz – soit pour les renégocier en faisant jouer la concurrence soit pour passer directement à la concurrence. En une matinée, j’ai réussi à économiser presque 100€ par mois. Autant te dire que cela valait le coup ! 

Aujourd’hui, la loi est du côté du consommateur et permet beaucoup plus facilement de résilier un contrat. Alors n’hésite surtout pas à prendre le temps de revoir tous tes contrats, et ce d’autant plus si tu as passé la date anniversaire. 

Établir un budget

Après avoir étudié les dépenses passées, il est temps de se tourner vers les dépenses futures. Afin de m’aider à ne plus partir dans tous les sens, et surtout arrêter de sortir ma CB à tout bout de champ, je me suis construit des budgets par pôle de dépenses, en commençant par les deux pôles les plus importants :

  • les dépenses fixes : loyer, assurances, gaz & électricité, internet & téléphone…
  • Et l’alimentation

Ce qui m’a permis de voir que j’avais besoin d’un minimum de 1000 € pour vivre. Le reste était du bonus pour l’épargne et les loisirs. En sachant cela, je répartis mes revenus entre les différentes catégories et je m’y tiens au maximum. Par exemple, pour le mois de novembre, je me suis accordée 20€ de dépenses pour la beauté, 40€ pour les sorties loisirs, mais surtout 140 € pour remplir le frigo et les placards. 

Ainsi, pour établir ton budget, à chaque début de mois :

  • additionne tous tes revenus (salaires, aides, remboursements…)
  • Liste des dépenses fixes et obligatoires du mois
  • Établis ton budget alimentation (et éventuellement essence si la voiture t’est indispensable)
  • Rembourse tes dettes
  • Et ensuite répartis ce qui reste entre l’épargne et tes autres dépenses

Beaucoup conseillent une répartition 50-20-30 de tes revenus. À savoir 50% dans les charges fixes, 20% dans les dépenses variables et 30% dans l’épargne. Sauf que quand on a de petits revenus, c’est intenable. Personnellement, j’assure d’abord les dépenses indispensables pour vivre, ensuite les dépenses obligatoires telles que les frais d’entretien de la voiture (ce genre de bêtises qui me donnent des sueurs froides quand je reçois les factures) et je vois ensuite ce qu’il me reste. La différence, c’est qu’avant je dépensais tout ce qu’il me restait. Maintenant, je mets 60% de côté. 

Utiliser la méthode des enveloppes

C’est très bien de faire des budgets. Le plus compliqué, c’est de s’y tenir. C’est pourquoi j’ai décidé de me lancer dans la méthode des enveloppes. Tu sais, ces petits classeurs comportant différentes enveloppes. Chaque enveloppe représentant un poste de dépenses, ou une épargne pour un projet futur. 

L’idée est de payer un maximum de choses en espèces pour mieux visualiser les dépenses et le budget restant pour le mois. Et quand l’enveloppe est vide, on arrête de dépenser. Je peux te dire que quand tu vois les billets disparaître, tu réfléchis à deux fois avant de dépenser. 

Ainsi, je laisse sur mon compte en banque le montant nécessaire pour assurer tous mes prélèvements automatiques, ainsi qu’une petite marge supplémentaire pour les fois où je n’ai pas d’autres choix que de sortir la CB pour payer. 

Et j’ai retiré le reste de mon budget en espèces pour le répartir dans les enveloppes. Qui sont au nombre de 8 pour l’instant :

  • Alimentation 
  • Essence & transport
  • Loisirs & culture (pour les sorties et l’achat de livres)
  • Entretien de la voiture
  • Cadeaux (en vue de Noël et des anniversaires)
  • Beauté
  • Économies (les pièces qui traînaient chez moi)
  • Sport (pour anticiper le paiement de dossards, l’inscription au club de triathlon, le rachat d’équipement…)

Personnellement, j’ai décidé de laisser mon épargne sur mes comptes en banque, mais séparée de mon compte courant pour ne pas être tentée de la dépenser. Et bien entendu, quand je sors, je ne prends pas tout mon classeur avec l’intégralité de mes enveloppes, mais seulement ce dont j’aurais besoin pour la journée avec un petit surplus pour les imprévus.

Chacun est libre de développer son propre système d’enveloppes en fonction de ses besoins et de ses projets futurs. Moi-même, je suis encore en train de tester et d’affiner le mien. Typiquement, je ne suis sûre de conserver celle pour l’essence car cela m’impose énormément de contraintes de devoir payer en liquides. A contrario, j’ai rajouté en cours de route celle sur le sport. 

C'étaient mes 5 astuces pour mieux gérer mon argent au quotidien

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
0
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :