La semaine dernière, je devais assister à l’enregistrement d’un podcast, Jungle Room, dont le thème était le pouvoir de la positivité. Sauf que manque de bol, mes horaires au travail ont changé au dernier moment et je n’ai pas pu y assister. Comme c’est un sujet qui me tient à cœur, j’ai voulu y revenir aujourd’hui dans cet article.

La positivité… Comme je le dis souvent, la chance est un état d’esprit, la chance, elle se provoque. Être chanceux/se, cela commence par être positif. Le positif amène le positif. Et à l’inverse, le négatif n’attire que du négatif. Et ici, nous ne faisons pas des maths, moins par moins, ça ne fait pas plus si tu vois ce que je veux dire…

“Souris à la vie et la vie te sourira”. Ok, cette phrase est tellement bateau et agaçante pour tous ceux qui cherchent un mode d’emploi précis et détaillé du bonheur, mais tellement vraie… Chacun a sa propre définition du bonheur. C’est pourquoi, à mon sens, il n’y a pas de mode d’emploi précis mais surtout unique, pour trouver le bonheur. Tout simplement parce que le bonheur ne se trouve pas, il se vit. Ce sont de petites choses joyeuses et positives qui se vivent au quotidien…

Et c’est là que la positivité entre en jeu. Car ces petites choses heureuses du quotidien, il faut savoir les repérer et les apprécier. Toujours voir le verre à moitié plein te permet de te concentrer sur tout ce qui évolue dans ton sens, sur tout ce que tu as déjà réalisé. Car, quand tu constates tout le chemin que tu as déjà parcouru, les forces reviennent pour affronter le reste. Alors qu’au contraire, quand tu ne te focalises que sur tout ce qu’il te reste à faire, tu te sens envahi(e) par la démotivation et le découragement.

Et encore ça, c’est quand tu sais à peu près où tu veux aller. Car bien souvent, c’est plutôt le doute et l’incertitude qui règnent. Ce qui te fait peur et te paralyse, c’est que tu ne sais pas où tu veux aller. Tu évolues dans le brouillard et tu ne sais pas si c’est dans la bonne direction. Mais il ne faut pas que cela t’effraie. C’est normal d’avoir des doutes. Très peu de personnes ont une vision claire de ce qu’ils veulent pour leur vie future. Moi-même, je commence à peine à tracer quelques plans et à envisager de nouvelles directions et possibilités… Et je m’estime très chanceuse d’être capable de le faire à mon âge.

le pouvoir de la positivité

La positivité doit devenir ta force. C’est ce qui te permettra de continuer à avancer malgré le brouillard, malgré les doutes, malgré les obstacles. Car sans t’en rendre compte, tu vas commencer à envisager la vie et ses aléas d’un autre œil, un œil beaucoup plus positif. Les obstacles deviendront des challenges à relever, les retournements de situation deviendront de nouvelles opportunités. Puis, petit à petit, tu rentres dans un cercle vertueux. De l’extérieur, on a l’impression que tout te réussit en un claquement de doigt. Cela semble si facile…

Et ça, c’est le pouvoir de la positivité ! Le positif attire le positif, le positif attire la chance. Je n’ai jamais été aussi chanceuse que depuis que j’ai arrêté de me dire “c’est trop beau pour être vrai”. Maintenant, quand je veux quelque chose, je me donne les moyens de l’obtenir. Mais pas que… J’ai appris la vertu de la patience… Car certaines choses prennent du temps avant de s’obtenir, de se réaliser… Et ça, c’est très important de le comprendre.

Garde le sourire et concentre-toi sur tout ce qui t’arrive de merveilleux, de positif. C’est ce qui te permet de rester fort(e) quand tu te lances dans tes projets de grosse envergure, qui ont besoin de temps pour bien se mettre en place… Avance étape par étape. N’essaie pas d’aller plus vite car chaque étape a son importance : ta maison ne tiendra pas si les fondations ne sont pas solides et stables…

Mais la positivité ne doit pas seulement venir de toi, elle doit aussi venir des personnes qui t’entourent. Difficile de rester positif quand tu es entouré(e) de personnes toxiques qui ne croient ni en toi ni en tes projets… Nadia a écrit un magnifique article sur comment se débarrasser des personnes toxiques, je t’invite à aller le lire…

Entoure toi des bonnes personnes, celles qui ne voudront que ton bonheur et ta réussite, celles qui respecteront tes choix et ta personnalité, celles qui ne te pousseront pas dans une direction contraire à tes envies et à ta personnalité… La positivité attire les gens positifs. Alors, souris à la vie et la vie te sourira ! 😉

J’ai envie de te raconter une petite histoire, celle derrière les photos illustrant cet article…  Lorsque je suis montée sur Paris en mai dernier, je ne connaissais personne, mis à part mes cousins qui habitent en banlieue. Je me suis inscrite à des sessions gratuites de running et j’ai pu rencontrer du monde. L’un de mes coups de cœur a été pour Sylvain (amical, le coup de cœur ! Papa, je te vois venir !) : un gars ultra simple, sans prise de tête et toujours à déconner. Bref, une belle amitié s’est tissée entre nous.

À côté de cela, j’ai pu faire la rencontrer de Sichen, la créatrice de la marque SiRun. C’est une femme absolument adorable qui mène sa barque et son projet paisiblement. Bref, elle aussi est devenue une amie… Plusieurs fois sur mon Instagram, tu as vu passer des tenues de sa collection., que je trouve juste canon (tu imagines mon dilemme maintenant avec Décathlon !). Pour nous remercier, et parce qu’elle nous aime bien aussi, Sichen nous a offert à Sylvain et à moi, des pass pour venir la voir au Salon Who’s Next, salon de mode pour les professionnels et les acheteurs qui préparent les futures collections dans les boutiques…

J’étais juste ravie de pouvoir découvrir ce nouvel univers, parce qu’il faut reconnaître que la mode et moi, ça fait deux… Bref, j’arrive le samedi après-midi les yeux émerveillés et je passe du temps avec Sichen à son stand. À un moment, nous partons Sylvain et moi, déambuler dans les allées du salon… Et on tombe nez à nez avec une magnifique combinaison bleu turquoise exposée sur un mannequin. Je dis à Sylvain que c’est exactement le type de vêtement que j’aime, mais que le problème, c’est que généralement elles ne sont pas taillées pour les formats minimoys comme le mien. Sylvain me répond que je n’ai qu’à essayer pour voir. Ne comptant rien n’acheter, je refuse pour ne pas déranger les personnes s’occupant du stand pour rien.

Sauf que cela ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd et ils me proposent quand même de l’essayer. Toujours gênée, je refuse. Sylvain insiste. les gérants du stand insistent. Je ne sais pus trop comment mais dans la conversation arrive le fait que je tiens un blog sur le fitness et le running. Je leur donne ma carte de visite (parce que oui, depuis récemment, j’ai des cartes de visite..). Puis, là, ils me disent :”Si elle vous plaît et qu’elle vous va, on vous l’offre”… Bon ba, on va essayer… Et là effectivement, la coupe est telle qu’elle s’adapte parfaitement sur le modèle Orangina que je suis : courte sur pattes avec des hanches et des fesses… Sans compter que le tissu est ultra confortable ! Bref, je serais une blogueuse mode, tu aurais droit à un article complet sur la marque. Mais je ne sais pas faire et ce n’est pas le but de mon blog, alors je vais te laisser aller faire un tour sur leur site :  HBT Collection.

Déjà, j’avais gagné mon weekend entre l’invitation au Salon et cette belle découverte avec HBT, mais en plus, Sichen me propose de venir au restaurant avec elle pour rencontrer les autres SiRun Girls… Et j’ai eu la chance de découvrir des nanas extras !!!  En plus de celles rencontrées sur le Salon !

 

C’est ça, le cercle vertueux de la positivité. Un petit geste sympathique, un sourire, de la bonne humeur, tu fais de nouvelles rencontres positives. Tu donnes parce que tu as envie de donner, et on te rend mais tellement plus que ce que tu as donné, sans que tu ne l’ais demandé… Et tanpis si tu ne sais pas encore où tu veux aller, tu sais que tu seras toujours bien entouré(e) et soutenu(e)… Merci Sichen, merci Sylvain, merci les SiRun Girls !!!

 

8 thoughts on “Le Pouvoir de la Positivité | Comment devenir chanceux/se”

  1. Cette combinaison te va tellement bien. Tu as bien fait d’essayer 🙂

    Je reprends souvent mes patients lorsqu’il me dise “je ne vais pas y arriver” pour qu’ils verbalisent la chose de manière positive. Se dire à soi-même “Je suis capable de” “Je vais y arriver” c’est déjà s’inscrire dans un élan de positivité et favoriser ce cercle vertueux que tu as bien décris.

  2. Bonjour!
    Tu as bien fait d’essayer cette combinaison, elle est top! En plus, on dirait que u avais les accessoires adaptés, non?
    Je ne connaissais pas la marque et encore moins Sirun. Je vais aller voir le site.
    Bonne soirée.

    1. La photo date du lendemain, quand je suis retournée au salon, je m’étais bien apprêtée 😉 J’espère que j’ai pu te faire faire de jolies découvertes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.