La Blogueuse que je veux être : partager l’émotion

Hello toi ! Aujourd’hui, c’est un article un peu particulier que je te livre. En effet, j’ai envie que toi et moi, nous discutions sur le blogging, et notamment sur la blogueuse que je veux être… Étant à la croisée des chemins, à la fois d’un point de vue professionnel et personnel, je me pose pas mal de questions. Principalement parce que j’ai des choix à faire…

Une seule certitude demeure, la blogueuse que je veux être… Oui, parce que malgré un environnement changeant et instable, Margaux Lifestyle, ce blog, est comme un phare en pleine mer déchaînée…

Je me construits autour de ces grandes lignes directrices, et j’essaie d’avancer en tenant compte de mon éthique et de mes convictions. Je crois que c’est le plus difficile en fait… D’autant que je mise beaucoup sur mon blog, sur ma “carrière de blogueuse”, professionnellement parlant. Alors comment rester la même sans céder aux sirènes de la facilité ?

Oui, tu ne le sais peut-être pas mais je suis en train de monter ma micro-entreprise pour devenir écrivain public et rédactrice web. Au-delà de la simple création de contenus, ce que je souhaite, c’est aider les gens à mettre des mots sur leurs émotions. C’est créer, partager de l’émotion par les mots…

Trouver les bons mots… Voilà qui n’est pas aisé. Et pourtant, c’est ce à quoi j’aspire. C’est ce que j’essaie de faire jour après jour sur ce blog. Certains jours sont plus faciles que d’autres. Parfois les mots ont du mal à venir. Ils m’échappent. Je n’arrive pas à trouver LE bon pour exprimer toute la puissance et l’ambivalence de mes émotions.

Parce que tout part de là : mes émotions, mon expérience. Je ne me sens pas légitime d’écrire sur un sujet que je ne connais pas ou que je ne maîtrise pas. Par exemple, il y a tellement de sujets que j’aimerais traiter ici sur les thématiques du sport et de l’alimentation. Paradoxal, non, alors que je me présente en tant que blogueuse sport, lifestyle et bien-être ?

Mais je ne suis ni médecin ni nutritionniste ni coach sportif. J’ai donc du mal à vérifier l’exactitude de mes propos. Sans compter que l’écriture m’est rendue difficile par le fait que je ne maitrise pas encore totalement le sujet. Alors je continue de me renseigner, de faire ma propre expérience, de rencontrer et d’interroger les personnes qui ont les connaissances et les compétences qui me manquent.

Jusqu’au jour où je me sentirais capable d’attaquer de tels sujets, comme j’ai pu le faire avec mon article “Combat contre la cellulite”. J’ai pu compléter ma propre expérience, avec une jolie rencontre, ce qui m’a donné matière à écrire.

Tout ceci pour en revenir au fait que j’écris à partir de mon expérience, de mon vécu, de mes émotions. Et c’est ce qui définit la blogueuse que je veux être. Une blogueuse vraie, authentique, qui se base sur ce qu’elle vit et qui ne se met pas en scène pour écrire. Le vrai, et non l’idéal…

La Blogueuse que je veux être - vivre l'émotion
Photo by Annie Spratt on Unsplash

Mais régulièrement je me trouve confrontée à des cas de conscience. Parce que je souhaite développer mon blog et mes réseaux sociaux pour avancer professionnellement, ce qui signifie réflexion et mise en place de stratégies de communication et de développement. Or, “être stratégique” me semble s’opposer plutôt fréquemment à “être vraie”… Comment peut-on “être vraie” tout en déployant une stratégie de communication ?

Dans ces cas-là, j’ai l’impression de devenir schizophrène… Je ne veux pas trop accorder trop d’importance aux chiffres, aux statistiques. Mais je ne peux m’empêcher de scruter le nombre de vues sur le blog, le nombre de likes sur Instagram… Et de râler après ce fichu nouvel algorithme qui limite fortement la portée de mes photos (D’ailleurs, si tu veux me faire plaisir, n’hésite pas à aimer et commenter mes photos 😉)…

Et du coup, de réfléchir à LA photo qui va “marcher” sur Instagram, à L’article qui va faire le buzz… Sauf que je ne souhaite pas écrire à tout prix, et ce, sur tous les sujets du moment. Ce que je souhaite, c’est écrire bien, sur des thèmes qui m’intéressent et qui me tiennent à coeur. En trouvant un angle d’attaque qui me corresponde. Le tout basé sur ma propre histoire et mes propres émotions…

Parce que même si je suis différente de toi, je ne suis pas narcissique et égocentrique au point de penser que je suis suffisamment unique pour que ce que je vis le soit aussi… En partageant mon vécu, mes questions, mes doutes, mes réussites, mes échecs, je me dis que je peux peut-être apporter quelque chose. Ne serait-ce qu’un peu de bonne humeur dans ta journée un peu triste, un début de piste à explorer face à tes doutes, ou une petite dose de courage pour enfin oser…

Bref, un peu d’émotions. Je veux te donner l’envie de vivre, de ressentir, d’être toi-même. Parce que bien souvent, par peur, tu essaies de rentrer dans un moule pour correspondre aux “attentes de la société”. Mais qu’est-ce que ces foutues “attentes de la société” sérieusement ? Tu gommes ce qui te caractérise. Tu te refuses à vivre pleinement ta vie comme tu aimerais tant le faire. Et le plus malheureux dans l’histoire, c’est que tu ne t’en rends même pas compte.

Alors mon travail – parce que je compte bien en faire “mon travail” – c’est de t’aider à mettre des mots sur tes émotions pour mieux les comprendre et pour ne plus avoir peur de les vivre pleinement. Qu’elles soient positives ou négatives. Il faut vivre et accepter sa colère et sa tristesse, pour les digérer et arriver à avancer malgré tout.

Dans la vie, on a toujours le choix : aimer ou détester, assumer ou fuir, avouer ou mentir, être soi-même ou faire semblant. Nelson Mandela

Cela se passe ici sur le blog, en travaillant mes écrits. Je ne veux plus bâcler mes articles, pour respecter mon rythme de publication. Je veux travailler à trouver le bon juste. Mais cela se passe aussi sur Instagram, où j’ai encore beaucoup de mal à trouver un équilibr entre instantané et photos travaillées…

Parce que j’ai envie, pour ma satisfaction personnelle et parce que cela rentre dans ma “stratégie de communication”, de faires de jolies photos. Des photos qui suscitent l’émotion.

La Blogueuse que je veux être - l'émotion par l'image
Photo by Jakob Owens on Unsplash

Parce que si je commence à arriver à mettre des mots sur des émotions, j’ai encore beaucoup de mal à mettre des images sur ces mêmes émotions…

L’émotion est vraiment au centre de ma “stratégie”. Alors je travaille ma technique, mon style d’écriture. D’autant que je veux en faire mon métier, le coeur de mon activité de freelance. J’essaie aussi d’améliorer mes photos. Parce que je suis persuadée que c’est un tout. Le mot et l’image pour l’expression de l’émotion…

Voilà la blogueuse que je veux être… Je dirais même la sportive et la femme que je veux être. L’émotion, le vrai, l’authentique, tous les trois placés au coeur de ma démarche. Pour apprendre à accepter ses émotions, son vécu. Pour ne plus se cacher derrière un masque. Et ce, pour enfin oser être soi-même.

Parce qu’il n’y a rien de plus beau que d’être alignée avec ses propres valeurs et de voir ses rêves se réaliser…

 

Et tout cela passe par l’émotion…

 

[simple-author-box]

 

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Partager:

9 Commentaires

  1. 24 janvier 2018 / 18 h 57 min

    Je te comprends tellement… Je ne suis pas encore indépendante mais je pense prendre le statut un jour, mais malgré ça je n’ai pas envie de me donner des obligations, de rentrer dans un moule ou de devenir un fin stratège. Par exemple, sur Instagram, avant je postais tous les jours, aujourd’hui non parce que courir après la photo parfaite ça ne m’intéresse pas.
    Suis ton instinct et laisse ton émotion au cœur de tes actions, comme tu le dis. Ta passion, tes valeurs, tes rêves, tout ira bien =)

    • Margaux
      Auteur/autrice
      26 janvier 2018 / 15 h 22 min

      Merci !!! Être blogueuse, c’est quand même plus compliqué qu’on ne le croit ! Surtout à partir du moment où tu veux en faire ton métier, tout en gardant ton intégrité… Trouver un juste équilibre entre stratégie et instantané…

  2. 25 janvier 2018 / 12 h 04 min

    Coucou Margaux,
    Je comprends ce que tu veux dire même si mon blog n’est pas très lu je ne veux pas devenir cette fausse personne qui écrit sur les mêmes sujets que les autres, au même moment et pour faire du buzz. J’écris uniquement ce que je vis, ce que j’ai vécu ou ce que je ressens, parce que ça me ressemble et en fait je le fais pour moi.
    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog 🙂

    • Margaux
      Auteur/autrice
      26 janvier 2018 / 15 h 23 min

      Merci. Contente de voir une nouvelle tête par ici… Qui comprenne les dilemmes auxquels je peux faire face !! En espérant te revoir bientôt par ici !

  3. 26 janvier 2018 / 6 h 00 min

    J’aime cet article mais je ne sais pas exactement pourquoi. Tu as réussi à me faire ressentir une émotion donc tu as réussi ton objectif.
    Depuis quelques jours, j’ai des envies d’écrire mais je ne me lance pas pour le moment car j’ai d’autres priorités. Je laisse quelques mots sur des feuilles pour l’instant. Peut-être plus tard dans l’année.
    Je te suis depuis tes débuts, je ne lis pas tous tes articles cependant j’aime ta façon de penser, des hauts et tes bas et ton aventure auto-entrepreneur m’intéresse. Je suis de tout cœur avec toi pour que tout ça réussissent. Continue comme ça!
    (Ce commentaire n’a ni queue ni tête mais j’avais envie de te dire tout ça)

    • Margaux
      Auteur/autrice
      26 janvier 2018 / 15 h 26 min

      Un commentaire peut-être sans logique, mais qui fait plaisir !!

  4. Esthelle
    28 janvier 2018 / 7 h 28 min

    Etre soi, c’est aussi une stratégie de communication. Je crois que l’essentiel, c’est de faire ce qu’on a envie. C’est ce que j’ai aimé dans ton blog. Même si tu as changé tes articles au fil du temps, tu es restée libre de faire ce que tu voulais. C’est le plus important pour moi.
    Bonne journée.

    • Margaux
      Auteur/autrice
      28 janvier 2018 / 20 h 38 min

      Merci !! J’essaie toujours d’écrire avec mon coeur, parce que c’est ce que je sais faire de mieux. Sans compter que je n’ai pas l’impression de tromper la personne qui me lit, en me faisant passer pour quelqu’un que je ne suis pas… Contente de voir que je ne t’ai pas perdue malgré mon évolution ! Bonne fin de week-end à toi !

  5. 18 octobre 2018 / 10 h 06 min

    Je me retrouve complètement dans cet article. J’ai toujours voulu me lancer dans l’écriture et le blogging et l’envisager professionnellement…mais je me heurte encore beaucoup trop au fait de savoir si je pourrais rester “moi”. Quand tu évoques les stratégies de communication et autre, je ressens tout à fait la même chose. Après je me dis aussi que dans tout travail il y a des choses qu’on aime moins faire….alors je ne sais pas! En tout cas merci pour ta sincérité!

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :