Personne n’est parfait… Moi encore moins ! Le monde n’est qu’imperfection… Pourtant, tu ne cesses de chercher la perfection, à devenir “parfaite”, à avoir une vie “parfaite”… Et tu culpabilises quand tu n’atteins pas cet idéal de perfection… Alors aujourd’hui, j’avais envie de partager avec toi mes mauvaises habitudes. Celles qui font que je suis loin d’être parfaite. Histoire de dédramatiser un petit peu…

Toi comme moi, on n’arrête pas d’essayer de “s’améliorer” pour être “meilleure”, pour quitter notre stade d’imperfection… Parce que tout est perfectible. Mais perfectible de quoi ? Meilleure de quoi ? Être plus “belle” ? Plus sportive ? Plus féminine ? En un mot, plus “parfaite” ?

Sauf qu’à la fin, on finit par ressembler plus à Barbie qu’à autre chose. Une belle poupée en plastique, sans âme ni personnalité… Or nos “mauvaise habitudes” font partie de nous. Elles nous rendent humaines…

Alors prête pour découvrir mes mauvaises habitudes ?

1. Je suis bordélique !

Je ne sais tout simplement pas ranger au fur et à mesure, et je finis toujours par me laisser avoir par le bazar ambiant…

Sauf que clairement une maison bien rangée et ordonnée, cela fait tellement de bien ! Je suis juste envieuse de ces personnes aux intérieures si soignés. Clairement, je suis fan de la tendance scandinave/minimaliste en terme de décoration… Et je ne vais pas t’inviter à découvrir ma chambre… 😅

J’essaie vraiment de faire un effort à ce sujet. Mais je suis juste catastrophique ! Autant je peux être super organisée pour le blog ou mon travail, autant le rangement et les tâches ménagères, ce n’est pas encore ça…

Je crois que le problème vient du fait que :

  • d’une part, j’ai beaucoup trop d’affaires – notamment de vêtements – et pas assez de place dans mes placards. C’est décidé dans mon prochain appartement, j’aurais un dressing ! En attendant, on dit oui à Vinted !
  • d’autre part, je fais beaucoup – trop – de choses en même temps. J’accorde énormément de temps à mon blog et à ma micro-entreprise. Sans compter le sport. À tel point que je me laisse facilement débordée par le reste. Il ne m’est pas toujours facile de me trouver du temps pour moi. Alors tu imagines bien pour les tâches ménagères et le rangement…

 

2. Je me ronge les ongles

Enfin… je me rongeais les ongles ! Je n’ai pas porté les doigts à ma bouche depuis début août. Mais je crois bien que tant que je n’aurais pas passé l’année complète sans me ronger les ongles, je ne me sentirais pas capable de dire “j’ai enfin réussi à arrêter !”.

Pourtant, cela fait tellement plus propre et élégant…

Alors j’essaie de prendre soin au maximum de mes mains pour enfin me débarrasser de cette vilaine manie…

 

3. J’oublie très régulièrement de me démaquiller le soir

Moi qui ai encore des problèmes de peau et d’acné, ce n’est vraiment pas malin… Sans compter que cela laisse des traces sur mes taies d’oreiller…

Tout ça parce que le soir après ma longue journée, je n’ai qu’une envie, c’est d’aller me coucher plutôt que de traîner dans la salle de bains…

Sauf que cela ne prend quand même que trois minutes…

 

4. Je ne repasse jamais mes vêtements

… Je me contente de bien les étendre… Clairement, repasser, ça me gave. J’ai autre chose à faire. Du coup, pas de sèche-linge pour moi qui froisse les vêtements. Tout est étendu soit sur un cintre pour les petites blouses et autres chemises sensibles, soit bien à plat. Et si possible sans pince à linge pour ne pas laisser de marques !

Toute une technique 😉

 

ode à l'imperfection avec le récit de mes mauvaises habitudes

 

5. Je zappe très régulièrement ma séance de gainage et de stretching…

Là, c’est mon coach Yoann qui va hurler. Zapper le gainage et le stretching alors que c’est la base même d’un corps fort et résistant !! Et ce qui m’a permis d’énormément progresser en course à pied et de préparer le Marathon de Paris en 2017…

Ce n’est pas bien, je sais. Mais je suis loin d’être irréprochable…

 

Bref, je pourrais épiloguer 3 ans sur mes mauvaises habitudes. Mais ce n’est pas le but de cet article. Je voulais juste te montrer que personne n’est parfait. Et encore Bree Van de Kamp !

Alors accorde-toi le droit à l’erreur. Arrête de te mettre la pression sur des choses que tu dois faire pour t’améliorer ! Tu as du mal à démarrer le matin, alors ne t’embête à la méthode “Morning Miracle” si à la mode en ce moment.

Oui, toi comme moi, nous avons quelques points à améliorer, ne serait-ce que pour être en meilleure santé ou avoir plus de temps à accorder à ce que nous aimons vraiment faire. Mais cela ne sert à rien de chercher à modifier certains traits de notre caractère juste pour rentrer dans un moule, pour répondre à un idéal de société.

Accepte ton imperfection. C’est elle qui fait que tu es TOI, que tu es unique. Je trouve ça tellement dommage de la combattre. Juste parce que tu as l’impression d’être différent des autres. Chérie cette imperfection. Et regarde-toi avec bienveillance.

À lire : “Apprendre à être bienveillant envers soi-même

 

Et toi ? Quelle est ton imperfection ?

 

Crédit photo : Guillaume Heintz

 

runneuse-margauxlifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

3 thoughts on “Ode à l’imperfection | Mes mauvaises habitudes”

  1. Coucou Margaux, merci pour cet article qui démystifie l’usage de la perfection. Personne n’est parfait et c’est ce qui crée notre richesse ! Apprendre à s’aimer tel que l’on est c’est un sacré défi, mais ça vaut le coup ! L’essentiel dans tout cela est de ne pas culpabiliser, de se sentir en accord avec ses valeurs et de travailler aussi sur ce qui fonctionne bien.

  2. J’adore ! Comme le dit si bien Lydie, ce billet fait du bien car “personne n’est parfait”. Je suis moi aussi bordélique tout en étant maniaque (si si c’est possible) du coup, quand je range, c’est de fond en comble et tout doit être à sa place. Je ne me démaquille pas tous les sors non plus (alors que j’ai de l’acné..) mais j’ai trouvé la parade, dès que je rentre chez moi, je me démaquille. Si j’attends le soir après le repas, je suis “trop fatiguée” et je fais l’impasse. Je ne repasse pas non plus mais je ne pense pas que ce soit de l’imperfection. J’étends bien mon linge comme toit et je le plie dès qu’il est sec, finalement repasser n’est pas très utile (sauf pour les chemises, le mieux est de ne pas en acheter !). Je saute aussi très souvent le petit déjeuner, je regarde mon téléphone ou mon ordinateur juste avant de me coucher, j’ai du mal à boire 1,5 L d’eau par jour… Je pourrais écrire un article entier tellement il y a des choses à dire !

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :