Comment avoir de beaux cheveux malgré le sport ?​

Comment avoir de beaux cheveux malgré le sport ?

Mon rêve a toujours été d’avoir une « chevelure de princesse ». Comprendre par là « longs, blonds et ondulés »… Pour le blond et l’ondulé, on repassera. En revanche pour le long, y’a quelque chose à faire. Ainsi, cela fait quelques mois que je me laisse pousser les cheveux. Seul hic : le sport. Avec un volume d’entraînement assez conséquent, mes cheveux sont mis à rude épreuve. Notamment par le soleil, le chlore et la transpiration (vive le triathlon et les sports outdoor !). Certes, mes cheveux avaient bien poussés, mais ils étaient sacrément abîmés. Plus secs que de la paille. Sans parler de ma couleur totalement délavée, et faite à partir d’un produit de supermarché…

Ainsi, j’ai profité d’un passage entre les mains expertes de Lan, la fondatrice du salon Végétalement Provence Lyon dans le quartier de la Croix Rousse pour faire un petit reset et adopter les bons réflexes pour avoir de beaux cheveux. Et ce, malgré le sport ! Parce que oui, tu peux avoir de beaux et longs cheveux tout en t’entraînement 5 à 6 fois par semaine !

Voyons plus en détails ma nouvelle routine capillaire.

Adopter une bonne routine capillaire

L’importance du shampoing

La transpiration cause par les entraînements étouffe le cuir chevelu et les racines. Or un cuir chevelu irrité ne permet pas de faire pousser des cheveux en bonne santé. Jusqu’à présent, je ne me lavais les cheveux qu’une fois par semaine (à la limite deux quand je devais sortir) et je passais énormément de temps les cheveux attachés pour « cacher la misère ». Tout simplement parce que je pensais que trop les laver allait faire graisser plus vite et les abîmer… Non mais quelle erreur !

Désormais, je me lave obligatoirement les cheveux deux fois par semaine : une fois le mercredi après l’entraînement de natation et une fois le dimanche soir après les grosses sorties vélo et course à pied du week-end.

Côté shampoing, j’alterne entre le shampoing solide de chez Respire et un shampoing spécifique pour les cheveux colorés (actuellement il s’agit d’un shampoing de la marque Végétalement Provence). Et toujours deux lavages minimum tout en faisant bien attention à passer sur tout le cuir chevelu. Notamment à l’arrière du crâne. Je prends le temps de bien masser toute la tête pour être sûre de n’oublier aucune zone (et parce que cela fait beaucoup de bien aussi 😜). Je ne passe sur les longueurs que si j’ai fait un bain d’huile auparavant.

Ne pas zapper l’étape soin

Après le rinçage, il est primordial de ne pas zapper l’étape soin. Laver ses cheveux permet juste de les avoir propres. Pour qu’ils soient beaux, brillants et forts, il est essentiel de compléter a minima par un masque capillaire. De mon côté, j’applique un masque hydratant et réparateur de chez Mademoiselle Bio sur mes longueurs (étant donné que mon principal problème concerne les fourches et les pointes sèches).  Mais également depuis peu, un baume anti oxydant de Végétalement Provence qui vient protéger ma coloration.

Afin d’augmenter son efficacité, j’enroule mes cheveux dans une serviette et je laisse poser au moins 15 minutes. Le fait d’utiliser une serviette pendant le temps de pose permet d’augmenter la chaleur sur la tête et d’ouvrir les écailles du cheveu, qui se gorge beaucoup plus facilement de tous les principes actifs du masque.

Je rince ensuite à l’eau froide, en faisant bien attention à faire partir tout le produit pour éviter que le cheveux ne soit « poisseux ». Ainsi, je lave mes cheveux à l’eau chaude pour ouvrir les écailles et augmenter l’efficacité du shampoing et des soins, et je rince à l’eau froide pour refermer les écailles et rendre le cheveu brillant.

Sécher sans brûler

Vient l’étape su séchage. Personnellement, je me contente de me sécher les cheveux avec un sèche-cheveux classique (non je ne suis pas encore une blogueuse assez connue pour recevoir mon Dyson gratuitement 🙈) la tête en bas pour apporter un peu de volume. En effet, j’ai les cheveux naturellement lisses à mon grand désespoir et je cherche constamment à leur apporter un peu de volume et de mouvement. Et les sécher la tête en bas est bien la seule chose qui fonctionne un peu. Par exemple, quand je prends le temps de me faire des boucles, celles-ci ne tiennent pas deux heures…

Cependant, je te conseille vivement d’appliquer un protecteur de chaleur sur tes cheveux avant de faire un brushing ou de les boucler, ou quoi que ce soit qui nécessite la chaleur d’un appareil. Et surtout ne pousse pas la température à son maximum. De préférence un séchage à air froid avec ton sèche cheveux, et maximum 180° avec ton liseur et ton fer à boucler.

Entretenir ses cheveux longs quand on est une sportive

Apporter des soins quotidiens

Quand tu fais du sport, tes cheveux vont demander un soin quotidien (d’autant plus s’ils sont colorés). Ainsi, l’entretien ne s’arrête pas au lavage. C’est pourquoi j’applique une crème de soin réparatrice (toujours de chez Mademoiselle Bio et de la même gamme que mon masque capillaire) sur mes longueurs. Cela va permettre de nourrir le cheveux, mais surtout de le protéger des agressions quotidiennes telles que le soleil ou la pollution.

De même, j’applique ce soin quand je pars pour l’entraînement de natation, puis je me fais une tresse. Ainsi, il protégera mes cheveux du chlore contenu dans le bassin, tout en les nourrissant un maximum sous le bonnet (même effet que la serviette pour le masque).

Pour mes entraînements en extérieur, j’applique plutôt un spray solaire pour protéger mes cheveux du soleil. Tout comme la peau avec les crèmes solaires, les cheveux ont besoin d’être protégés des UVs plutôt agressifs. Ce n’est pas pour rien que les cheveux s’éclaircissent l’été…

Une sélection de produits qui ont fait leur preuve pour avoir de beaux cheveux

Des coiffures de sportives

L’autre façon de protéger ses cheveux pendant l’entraînement est de les attacher correctement. Et il n’y a rien de plus efficace que la tresse. Surtout quand celle-ci démarre à la racine. Une tresse, deux tresses… Tresses africaines, tresses hollandaises… À toi de voir selon tes envies (et ton agilité).

Personnellement, j’adore me faire des tresses et une coiffure de « guerrière ». Notamment lors des courses. Car cela me met dans un état d’esprit de guerrière, de warrior. Et clairement avant une course qui fait stresser, cela fait beaucoup de bien.

La tresse est aussi extrêmement efficace pour cacher un cheveu sale et gras à cause du sport… Après, je dis ça 😜

Et voici une petite vidéo tuto pour apprendre à faire des tresses.

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour avoir ta chevelure de rêve !

 

Si tu aimes cet article, épingle-le ! ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

2 Commentaires

  1. 11 juin 2022 / 16 h 23 min

    Salut Margaux, comme j’aimerais pouvoir me laver les cheveux une ou deux fois par semaine seulement ! C’est tous les trois jours, car ils regraissent très vite malgré routine naturelle et bio depuis 5 ans. Et avec le sport c’est vrai que ce n’est pas mieux ! Merci pour tes conseils 🙂

    • Margaux Lifestyle
      Auteur/autrice
      11 juin 2022 / 19 h 28 min

      Bonjour Claire,

      en me lavant les cheveux deux fois par semaine, cela revient à le faire tous les 3/4 jours Pendant les jours compliqués je triche avec la coiffure, ds tresses bien serrées ou un foulard sur la tête

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :