Chaussure de marche sportive | Pourquoi et comment est-elle créée ?

À chaque sport, son équipement. C’est bien connu. Mais quand tu pratiques plusieurs disciplines comme moi, tu as envie de mutualiser les équipements afin de faire quelques économies. Sauf que dans certains cas, il s’agit d’une fausse bonne idée. Je pense notamment à la chaussure de course à pied et la chaussure de marche sportive.

Tu pourrais avoir envie d’utiliser ta paire de running pour tes séances de marche sportive. Et effectivement, si tu marches une fois tous les 36 du mois, cela peut se comprendre. Mais si tu pratiques ce sport de façon beaucoup plus régulière, il serait bon que tu “investisses” dans une vraie chaussure de marche sportive.

 

Sachant que je suis Ambassadrice Fitness Walking pour Newfeel, je te propose bien entendu d’aller t’équiper chez Decathlon 😉

Ainsi j’ai interrogé Élodie Le Priellec qui est chef de produit sur la gamme femme chez Newfeel, afin qu’elle m’explique comment une chaussure de marche sportive est élaborée.

L’importance de l’innovation derrière une chaussure de marche sportive

Dans un premier temps, le processus de création d’une chaussure de marche sportive mené par Newfeel s’accompagne d’un très gros travail de Recherche et Développement. C’est le rôle du Decathlon Sports Lab. Je t’invite à lire l’article très complet de Clélia (My Training Diary) à ce sujet :

“Decathlon Sports Lab : Au coeur de la recherche sportive”

Les Ingénieurs de Recherche et Développement ont ainsi travaillé sur les spécificités de la marche sportive (cela vaut aussi pour la marche nordique ou athlétique), notamment vis-à-vis de la course à pied. Et ce, en décortiquant le mouvement de la marche : il en ressort une attaque-talon et une pression plus importante au niveau des métatarses. C’est pourquoi, pour faciliter le déroulé du pied, des encoches ont été développées sur la chaussure de marche sportive à cet endroit précisément. Auxquelles s’ajoute une très grande flexibilité de la semelle.

 

C’est en cela que la chaussure de marche sportive diffère totalement de la chaussure de running. Si cette dernière était aussi flexible que la première, il n’y aurait pas le dynamisme ni le retour d’énergie attendus. Le sportif aurait alors tendance à s’écraser sur sa foulée. De plus, les besoins en termes d’amorti ne sont absolument pas les mêmes en marche sportive qu’en course à pied :

  • en marche sportive, les articulations supportent 1,5 fois le poids du corps ;
  • en course à pied, c’est 5 à 8 fois le poids du corps.

Pour finir, la tendance au drop plus ou moins important en course à pied pour protéger les articulations des runners aux attaques-talons n’est absolument pas favorable au bon déroulé du pied, nécessaire en marche sportive.

 

C’est pourquoi une chaussure de marche sportive diffère totalement d’une chaussure de course à pied. Et c’est ainsi que pour répondre aux besoins spécifiques de la marche et des marcheurs, Newfeel avec l’aide du Decathlon Sports Lab a développé 4 concepts-phares pour ses semelles : le propulse motion, le Flex H, le X-tense et le petit dernier, le Flex H+.

explications du concept Flex H de la chaussure de marche sportive chez Newfeel

Après l’innovation, la création pour une chaussure de marche sportive

Avant d’arriver au premier prototype plus ou moins abouti d’une chaussure de marche sportive

Newfeel établit dans un premier temps une offre cible de produits qui répond à 100% des sportifs. C’est un catalogue mondial qui regroupe toute l’offre idéale selon le niveau de pratique (occasionnelle, régulière ou intensive) sur 5 ans. Dans ce catalogue, Élodie, notre chef de produit, sélectionne  un modèle à améliorer, à repenser de façon à se rapprocher de l’offre cible.

 

Le développement d’un nouveau modèle se fait ensuite sur 18 mois, si tout se passe bien. Parce que oui, la création (ou l’amélioration) d’un modèle n’est pas un long fleuve tranquille. D’autant pour Newfeel, et Decathlon en général, qui attache une grande importance aux tests et aux retours des sportifs. Il y a beaucoup d’échanges entre les différents acteurs impliqués dans le processus : le Chef de Produit, les Ingénieurs Produits, les Designers, les Ingénieurs Composants, les Patronniers… et les sportifs eux-mêmes !

En effet, Élodie (et les autres chefs de produit) fait intervenir des sportifs pour travailler sur des détails précis de la chaussure de marche sportive – les avantages produits – car les sportifs sont les premiers concernés après tout. Elle établit ensuite un benchmark avec ce que fait la concurrence. Enfin, le cas de Newfeel est un peu particulier, puisqu’ils sont les seuls à proposer des chaussures spécifiques à la marche sportive, nordique ou athlétique. Mais cela va lui permettre d’écrire son cahier des charges.

Ce qui entraîne ensuite un gros travail de la part du designer qui va proposer différents dessins répondant à ce cahier des charges. Les Ingénieurs composants avec les patronniers créent les premiers prototypes de tiges (ce qui enveloppe le pied). L’objectif est de trouver les bons composants pour répondre aux besoins des utilisateurs concernant la chaussure.

 

Un premier debrief a lieu entre les équipes sur le rendu de la chaussure de marche sportive : 8 à 10 prototypes sont généralement nécessaires avant d’arriver à la version définitive, et de tester le bien-aller (confort, correspondance des pointures et taille du chausson).

À lire : “La Marche Sportive par Newfeel

Le début des tests sur la chaussures de marche sportive

Les ingénieurs produits vont ensuite commencer à créer la chaîne de production, au Vietnam, en Chine ou au Bangladesh, dans ce que l’on appelle la Sample Room pour produire les premières paires de chaussures de marche sportive destinées aux tests en conditions réelles.

L’objectif sera de vérifier à l’usage si la chaussure répond à toutes ses promesses. Commence ensuite les tests de longue durée pour observer comment se comporte la chaussure dans le temps vis-à-vis de l’usure. Et faire éventuellement des modifications sur les composants et assemblages, si un problème venait à être détecté. Tel qu’un frottement mal placé par exemple.

 

C’est le cas de la chaussure de marche sportive que je porte sur les photos de cet article, la PW540. C’est une chaussure pensée spécifiquement pour les femmes, d’un point de vue anatomique, qui arrivera – normalement – en magasin fin février, début mars. En ce moment, nous sommes un certain nombre de marcheuses à l’essayer et à la tester pour nous assurer qu’il n’y a aucun défaut caché qui entraverait la pratique et gênerait les marcheuses.

La volonté de Newfeel, et de decathlon d’une manière générale, est de garantir la qualité de ses produits afin d’apporter le maximum de satisfaction à ses sportifs.

Une fois les tests validés, la production est lancée. Pour cela, il faut programmer les machines et monter la chaîne de production. Ainsi, un délai de 15 à 20 semaines est nécessaire entre la validation de la chaussure de marche sportive (ou autre) et l’arrivée des produits en magasin dans tous les pays d’Europe…

 

➡️ Ma Sélection Coups de Coeur en Chaussure de Marche Sportive chez Newfeel :

1.PW 140 2. SOFT 540 3. PW 540 4. PW 500 FRESH 5. PW 590 XTENSE

          

Ainsi, j’ai trouvé intéressant de te raconter comment était développée une chaussure de marche sportive afin que tu puisses comprendre en quoi elle est différente de la paire de running. Et ainsi partager avec toi autour de la marche sportive d’une manière un peu différente de d’habitude…

 

Alors qu’en penses-tu ?

 

[simple-author-box]
Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.