BootCamp Urbain par le Midtown Studio

Il y a près d’un mois, j’ai eu la chance de tester une session de bootcamp urbain, au sein du MidTown Studio. C’est un studio qui a ouvert il y a un an et demi non loin des Champs Elysée. Rue de Bassano précisément. Il s’agissait de mon premier training depuis le marathon. Autant dire que j’ai (re)commencé fort !! Mais bon, j’aime bien me challenger et repousser mes limites… Mais pour un premier entraînement après cinq-six semaines sans renforcement musculaire, ça pique !!

Tout d’abord, qu’est-ce que le bootcamp urbain ?

Le bootcamp est une méthode de préparation physique employée par l’armée américaine. Le principe est d’utiliser l’environnement naturel pour pratiquer des exercices de renforcement musculaire tout en créant une dynamique de groupe. Varier les terrains de pratique permet de varier les exercices réalisés.

Au Midtown Studio, sous la houlette du coach Emmanuel, le bootcamp se traduit par des burpees, de la course sur tapis, des poids pour muscler le haut du corps et beaucoup d’exercices de gainage… En résumé, un interval training indoor assez intense alternant phase de renforcement musculaire et phase de cardio… Et tout ceci, avec assez peu de temps de repos sur une bonne petite heure.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, Emmanuel nous accueille au Studio. Nous sommes une petite dizaine. En effet, chaque session est limitée à 10 participants, pour une ambiance plus intimiste. Et surtout pour qu’Emmanuel puisse jouer au sadique (comme tous les coachs quoi !). Impossible d’échapper à son regard.

Bootcamp : l’heure de l’initiation

Après les présentations et vérifications d’usage, nous rentrons dans la salle de torture lieu de pratique. La salle est plongée dans la pénombre. Sur la gauche, des tapis de course. Sur la droite, des sacs de frappe. Un peu plus au fond, des steps et des poids… Juste derrière moi, un tableau noir sur lequel est écrit à la craie « Move your f*cking ass »… Le ton est donné. On n’est pas ici pour rigoler, mais pour transpirer…

Et cela se vérifie dès l’échauffement, très cardio… Course sur place, montées de genoux, jumping jack (je déteste les jumping jack !!!), squat, position de la chaise (mais sans la chaise ! ni le mur !)… Bref, le cœur monte rapidement. Les cuisses et les mollets commencent à brûler… Je me demande ce que cela va donner pour la suite. Moi qui n’aie fait très peu de sport depuis le marathon…

C’est parti pour le premier circuit qui comprend plusieurs mini-circuits. On enchaîne les sauts, les burpees, les mountains climbers, les jumping jacks, les développés couchés, les accélérations sur le tapis de course et autres petits exercices de torture. Le cœur bat fort, la goutte (que dis-je la rivière !) de sueur coule sur le front. Mais on ne lâche rien. En même temps, Emmanuel, tel un chef d’orchestre, fait en sorte que personne ne perde le rythme.

Le second circuit est un tabata un peu amélioré… 45 secondes d’effort pour 15 secondes de récupération… À peine le temps de changer de position que c’est déjà reparti ! Moi qui pensais pouvoir récupérer lors de la course sur tapis, je me suis bien fourrée le doigt dans l’œil !! Accélérations avec pente à 10% et leste de 5 kilos sur les épaules… Les cuisses brûlent ! Mais meuf, tu as tenu 42,195 km, ce n’est pas pour lâcher maintenant ! Tu serres les dents et tu continues !

 

Bootcamp par le Midtown Studio : ce que j’en pense

Puis finalement, l’heure est venue de faire redescendre le rythme cardiaque, de s’étirer doucement. J’ai les jambes et les bras qui tremblent après l’effort fourni, mais je me sens bien. Une sieste serait plus de que bienvenue, mais j’ai un déménagement à faire dans l’après-midi (soit des meubles à transporter sur 5 étages sans ascenseur…).

J’ai adoré cette séance de bootcamp au Midtown Studio. Emmanuel a parfaitement su me pousser, me challenger. Le fait que la salle soit dans la pénombre n’est absolument pas gênant, bien au contraire. On y voit très bien, mais surtout on se concentre sur nos sensations, sur nos muscles qui travaillent, sur notre souffle qui s’accélère. C’est vraiment une autre façon de travailler, que je trouve très complémentaire à la course à pied au final.

J’en suis sortie complètement rincée, mais très satisfaite de moi. Je ne pensais pas être capable d’enchaîner autant de burpees ! Clairement, c’est quelque chose que je conseille et recommande si tu trouves que tu stagnes dans ta zone de confort.

View this post on Instagram

Ma tête de décoiffée après une heure de boot camp au @bootcampmidtown… comment te dire ? Je me ferais bien une petite sieste cette après-midi mais à ce qu'il paraît, je déménage… 😱 bref, c'était génial ! Très cardio, parfait pour se challenger et dépasser ses limites. Attends toi à être tout(e) collant(e) de transpiration dès les 5 premières minutes du cours. Je crois que je n'ai jamais autant enchaîné de squats jumps et de burpees en une séance ! Bref, à refaire ! (Avec Les courbatures que je vais me taper demain, je suis vraiment maso 😂😂😂) #bootcamp #training #cardio #fit #fitgirl #fitfam #fitfamily #fitfrenchies #fitness #teamshape #run #running #runneuse #igrunneuses #dubndiducrew #instarunfrance #whyirunparis #whyirunodeon #activre #toutesenbasket #moveyour🍑 #motivation #lifestyle #blogueuse

A post shared by Margaux Lifestyle (@margauxlifestyle) on

Bref, je me suis régalée et j’y retournerais avec grand plaisir !!

Retrouve toutes les infos sur le site web de Midtown Studio, ou sur leur instagram : @bootcampmidtown

 

Un grand merci à Gabrielle et à Emmanuel pour m’avoir invitée à découvrir le bootcamp au Midtown Studio !!

 

P.S. : toutes les photos utilisées ont été empruntées à la page facebook du Midtown Studio, ayant perdu celles que j’avais faites lors de mon passage… Cela m’apprendra à mettre autant de temps à rédiger un article !

 

[simple-author-box]
Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

2 Commentaires

  1. Esthelle
    10 juin 2017 / 8 h 04 min

    Cel doit être étonnant de faire su sport dans le noir.
    Je ne sais pas si j’aimerais…
    Bon week-end.

    • Margaux
      Auteur
      14 juin 2017 / 14 h 32 min

      J’étais assez sceptique au début puis finalement, tu te rends compte que tu te plonges beaucoup plus facilement dans ta séance de sport. Tu oublies le reste et tu ne penses qu’à toi, qu’à tes muscles qui brûlent sous l’effort…

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :