Hello ! Comme tu le sais, dimanche dernier, j’ai pris le départ des 10 km Paris Centre 2016. Je  te propose aujourd’hui que l’on revienne ensemble sur cette matinée pleine d’efforts et d’émotions…

10 km Paris Centre 2016 : J-1

Nous sommes Samedi 01 Octobre 2016, après une petite semaine de repos pour retrouver de la fraîcheur après la Legion Runje suis fin prête à aller affronter les 10 km Paris Centre 2016… Le rendez-vous est pris au village départ, à côté du Palais Royal avec les copains parce que l’on va être nombreux à courir demain !

Le village est très bien organisé, tout est fluide malgré la sécurité. Le plus long au final sera l’attente au stand de flocage, victime de son succès…

10-km-paris-centre-2016-2

10-km-paris-centre-2016-1

10-km-paris-centre-2016-3

Je quitte les copains en fin d’après-midi pour aller retrouver les filles du Dubndiducrew. En effet, Anne avait organisé un petit goûter pour que l’on puisse toutes se retrouver et discuter avant cette course. Petit moment assez sympathique. La seule chose que j’appréhende en fait, c’set que Anne était suivie par une équipe de tournage (pour l’émission 7 à 8) et j’ai été interviewée…

Pourvu qu’ils ne me fassent pas passer pour la groupie de service ! Mieux qu’ils me coupent au montage parce que je n’ai clairement pas fais l’effort de dire ce qu’ils voulaient entendre !

 

À lire : “Je suis passée dans Sept à Huit

 

Les 10 km Paris Centre sont réputés pour particulièrement propices aux RP avec son parcours roulant au cœur du 1 er arrondissement de Paris. Sauf que cette année le parcours a été modifié. Cette année, ce sera Paris Quais ! Avec cette enfilade de tunnels et de faux-plats, les RP seront plus difficiles à aller chercher. Mais je préfère ça à une course annulée…

10-km-paris-centre-2016-parcours

Le soir, je prépre mes affaires pour le lendemain, un plat de pâtes et zouh au lit !

10-km-paris-centre-2016-4

10 km Paris Centre 2016 : Le Jour-J

J’ouvre les yeux avant que mon réveil ne sonne… Un démarrage en douceur pour bien débuter la journée et être dans les starting blocs ! Je déguste tranquillement mon porridge habituellement. Et je me mets en route pour le village départ…

J’arrive sur place à 8h30, les consignes ouvrent à peine. Je passe la sécurité assez facilement et file déposer mes affaires. En route pour l’opération toilettes ! Le ciel est assez menaçant, quelques gouttes tombent. Je commence un peu à m’inquiéter de la météo. Ils n’avaient pas annoncé du soleil ?

Puis je file dans mon sas de départ. Qu’est-ce que j’ai froid !!! J’y retrouve Yoann d’ExoHealthFit. Il doit faire le pacer pour une de ses amies. Comme on vise à peu près le même temps, il me propose que l’on reste ensemble…

10-km-paris-centre-2016-5

10-km-paris-centre-2016-10

On discute, on danse, on saute, on s’étire un peu… Bref, on essaie de se réchauffer !

9h30 le départ est donné pour la première vague. De façon assez fluide, les différentes vagues s’élancent. Vers 10h, c’est mon tour !

C’est parti pour 10 km !

Je suis Yoann et les autres filles mais le rythme est un peu trop rapide pour moi… Je ferrais les trois premiers kilomètres en moins de 6’/km… Et je sens que les mollets protestent un peu… Cela ne manque pas à la première “côte” juste avant la tour Eiffel, je dois ralentir. Mais j’ai beaucoup de mal à relancer la machine. Je dis à Yoann de ne pas s’inquiéter et de rester avec le groupe. Je ferais le reste de la course seule…

Mon souffle est la seule chose sur laquelle je me concentre, tout en gardeant dans un coin de ma tête l’objectif du jour : descendre mon RP autour des 1:03:00 sans me griller pour les 20km qui arrivent la semaine suivante

 

À lire : “20 km de Paris 2016 : Impressions et Compte-rendu

 

J’arrive petit à petit à retrouver mon rythme. On se rapproche de plus en plus du ravitaillement et surtout du demi-tour… Je sais que je cours vite et j’ai un peu peur de le payer sur la deuxième partie du parcours…

Au panneau indiquant le 5 ème kilomètre, je jette un coup d’œil à ma montre… 00:30:00… Effectivement, je n’ai jamais couru aussi vite ! Je me dis que si je tiens le rythme mon objectif des 1h peut être jouable. Sauf que…

Mon cardio s’emballe, les jambes tirent. De plus, la deuxième partie du parcours est casse-pattes avec cette enfilade de tunnels… Je m’accroche comme je peux, mais c’est dur. Mais je sens que j’ai de plus en plus de mal à respirer. Je suis plusieurs fois obligée de m’arrêter et de marcher. Ces derniers kilomètres sont longs. Je me concentre sur mon souffle et ma foulée… Respirer, m’écraser le moins possible, rester droite…

Au 9ème kilomètre, j’explose. Je n’arrive tout simplement plus à respirer. J’ai mal au ventre. Je n’arrive pas à distinguer si c’est parce que j’ai envie de vomir ou si c’est un point de côté… Je rage car le sub 60 aurait pu être possible. Puis Elodie, d’Healthy et Happy, arrive et me tire : “Allez la miss, c’est bientôt la fin ! Tu es arrivée !”… J’accélère. Les gens sont là pour encourager. Je continue à mettre un pied devant l’autre sur ce dernier kilomètre.

Finalement, je franchis la ligne d’arrivée. 1:03:10… Et là, le gros haut-le-cœur qui me prend… Merci à la bénévole pour être restée avec moi le temps que cela passe ! Finalement, mon estomac sera resté à sa place…

10-km-paris-centre-2016-6

10 km Paris Centre 2016 : Le Bilan

Le point positif que j’en retire, c’est que sans préparation spécifique aux 10 km, j’ai réussi à améliorer mon temps… Mais il faut reconnaître que ce fut dans la douleur !

Donc ce que je retire de ces 10 km Paris Centre 2016 :

  • je suis une tortue asthmatique qui a besoin de retrouver son souffle pour se transformer en gazelle
  • il faut absolument que je travaille le dénivelé ! Dès que ça monte un peu, je suis dans le rouge !
  • je dois absolument faire baisser mon cardio : 194 bpm de moyenne avec une pointe à 209 ! Tu m’étonnes que je n’arrivais plus à respirer !

Faire baisser mon cardio et travailler le dénivelé vont donc être mes deux objectifs d’avant la coupure hivernale…

10-km-paris-centre-2016-8

Malgré tout, je suis contente de moi. Je récupère bien. Et mes jambes encaissent de mieux en mieux la longue distance, l’effort et la vitesse ! Je sais que le travail finira par payer !

10-km-paris-centre-2016-7

Bref, j’ai couru les 10 km Paris Centre 2016 en 1:03:10, soit du 6’18/km. Je n’ai jamais couru aussi vite ! Et je compte bien revenir l’année prochaine pour encore faire descendre ce RP !

10-km-paris-centre-2016-12

 

Et toi, y as-tu participé ? Au passage, je tenais à remercier toutes ces filles qui m’ont tapé sur l’épaule lors de la course pour m’encourager ! Vous êtes géniales !!

 

runneuse-margauxlifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

12 thoughts on “10 km Paris Centre 2016 : Compte-Rendu”

  1. Joliiiii !! C’est extra de faire un RP sur un 10 alors que tu travailles surtout l’endurance pour le 20km tu passeras sous les 1h quand tu feras un travail spécifique de vitesse pour le 10 j’en suis sure en tout cas ton estomac a l’air de dire que tu t’es dépassée: Tu peux être fière de toi ! Des bisous
    Ps: Sais -tu quand le reportage sur Anne sera diffusé?

    1. C’est vrai que je m’entraîne spécialement pour les longues distances… Du coup, le travail sur la vitesse passe vraiment après… Mon estomac a un peu protesté d’être malmené ainsi 😉 Bisous

      P.S. : aucune idée pour le reportage sur Anne…

    1. Malgré le changement de parcours, la course était vraiment pas mal et l’organisation au top. Après sur un 10km, tu as toujours tendance à te mettre dans le rouge et à t’arracher. C’est la distance qui veut ça 😉

  2. Bravo! Même des expériences douloureuses en running, je crois qu’on apprend toujours. Et puis surtout, tu as résisté et terminé, et ça c’est déjà une sacrée victoire…

    1. Justement, je pense que l’on apprend plus des expériences un peu douloureuses, que de celles où tout s’est passé comme prévu. Je ne sais plus quel champion a dit mais cette phrase m’a marqué “À l’entraînement, c’est 90% physique et 10% mental; lors de la compétition, c’est 10% physique et 90% mental”…

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :