Hello ! Hello ! Aujourd’hui, je vais te parler de ma nouvelle façon de m’entraîner. Tu as peut-être pu t’apercevoir que j’avais déserté la salle de sport, au profit de séances en extérieur. Avec les beaux jours qui reviennent enfin, cela me faisait peine de m’enfermer. Je trouvais que je passe suffisamment de temps en intérieur avec le boulot. Bref, puis j’ai découvert les sangles de suspension. Une vraie révélation !

Sangles de suspension ? Qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, les sangles de suspension sont un jeu de sangles que l’on peut accrocher quasiment partout – porte, branche d’arbre, barrière, cage de foot – et qui permet de travailler en instabilité. Ce travail en instabilité est extrêmement intéressant pour les muscles profonds ainsi que le gainage. (Et tu sais à quel point j’ai remis le gainage au centre de mon entraînement).

En effet, pour bien réaliser les exercices, il est essentiel d’engager les abdos et d’être complètement gainé.  Dans le cas contraire, on casse le bassin ou ce sont les lombaires qui prennent. Et les exercices perdent tout leur intérêt.

Ce que j’adore avec les sangles de suspension, c’est que je peux d’une part,  les emporter partout, et d’autre part varier très facilement l’intensité des exercices. Sans compter que s’entraîner en extérieur avec les beaux jours qui reviennent, cela n’a pas de prix !

Mes sangles de suspensions viennent de chez Décathlon (tu peux les retrouver ici). Mais à l’origine, les sangles de suspension ont été pensées par l’armée américaine pour permettre à ses soldes de continuer à s’entraîner alors qu’ils sont en mission sur le terrain. Elles portent le nom de TRX (tu peux les retrouver ici).

Sangles de suspension : quelques précautions

Les sangles de suspension s’attachent à une branche d’arbre, à une cage de foot, à une poutre… Bref, à n’importe quel support suffisamment résistant pour supporter ton poids.

Tu peux aussi coincer tes sangles de suspension sur le dessus d’une porte. Assure-toi simplement d’avoir une porte suffisamment solide à nouveau pour supporter ton poids. Ce serait bête de t’éclater sur le sol parce que la porte aura cassé ;-).  Assure-toi aussi d’être du côté opposé aux gonds. Cela évitera que la porte s’ouvre sous ton poids.

C’étaient les précautions à prendre avant d’attaquer ton entraînement avec les sangles de suspension. Maintenant, fait très attention à ta position pendant les exercices. Je le répète : ne casse pas le dos. Tu dois être constamment gainé(e), c’est-à-dire, abdos engagés, épaules, bassin , jambes alignés, et la tête dans l’axe. Sinon,tu risques de te faire très mal aux lombaires. Sans compter que les exercices n’auront pas les effets attendus…

sangles de suspensions - position gainée

 

À lire : “Tabata Haut du Corps | Rapide mais intense !

Sangles de suspension : un exemple de training haut du corps

Oui, aujourd’hui, je te propose un entraînement haut du corps avec les sangles de suspension. Parce que ce n’est pas parce que je suis une femme, que je n’entraîne que mes jambes et mes fesses 😉

C’est un entraînement sous forme de circuit. Selon ton niveau, tu peux augmenter ou diminuer le nombre de répétitions, augmenter ou diminuer l’instabilité. Tu as trois tours à faire, avec une minute de récupération entre chaque tour. Pour chaque exercice, tu as 5, 10 ou 15 répétitions à faire.

Petit aperçu des exercices…

1. Le T

2. Le Y

3. Le tirage

4. Les pompes

5. Les pompes triceps

Tu peux retrouver la séance en téléchargement gratuit, juste en dessous au format PDF :

sangles-de-suspension-TRAINING-HAUT-DU-CORPS.pdf (127 téléchargements)

⬇️ Retrouve me sangles de suspensions sur Décathlon ⬇️

Domyos Strap Training

 

 

Te voilà paré(e) pour une session haut du corps avec des sangles de suspension ! N’hésite pas à me dire ce que tu en penses !! 😉

 

*Cet article contient des liens affiliés Décathlon
Pour en savoir plus sur la monétisation et l’affiliation sur le blog, rendez-vous ici 
Un grand merci pour ton soutien 💛

 

One thought on “Sangles de suspension & entraînement haut du corps”

  1. Bonjour.
    J’ai un pote qui a fait deux ou trois cours de sangles. IL paraît que c’est hyper dur et qu’il n’y a d’ailleurs que des gros musclés dans ce type de cours.
    Bon week-end.
    PS : j’ai eu un fou rire en lisant tes précautions d’emploi, je me suis vue ratatinée sur le sol après que la porte se soit ouverte ; ça c’est tout moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.