La Routine Capillaire de la Sportive

Depuis début septembre, je pratique du sport 5 voire 6 jours sur 7 et forcément, cela pose la question du levage des cheveux… Les laver après chaque séance ? No way ! Ainsi, j’ai dû mettre en place une nouvelle routine pour espacer mes shampoings et garder des cheveux en bonne santé malgré ma pratique de plus en plus intensive du sport.

Tout d’abord, il faut savoir que je me lave les cheveux que tous les 5 jours (voire 7, si le jour du lavage tombe un samedi et que j’ai prévu de rester chez moi à réviser tout le weekend). Je me suis rendue compte que le fait d’espacer les shampoings permettait à mes cheveux de regraisser moins vite. Et ainsi, depuis septembre, j’ai pu passer d’un shampoing tous les 3 jours, à 4, puis à 5 jours.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que je souffre de psoriasis : une inflammation du cuir chevelu qui entraîne une production abondante de pellicules… Sexy, n’est-ce pas ? Or, quand mes cheveux sont sales, mon cuir chevelu ne me démange plus… Ainsi, avec ma nouvelle routine capillaire, j’ai pu observer que j’avais beaucoup moins (voire presque plus) de pellicules, que mes cheveux étaient en meilleur santé et surtout qu’ils regraissaient moins vite.

Les Produits que j’utilise

Etant étudiante, je n’ai pas forcément les moyens de m’acheter le super produit miraculeux qui répare les cheveux en 30 secondes (d’ailleurs, il n’existe pas non ?). Du coup, j’essaie de trouver des alternatives économiques mais toute aussi efficaces.

IMG_6335

Tout d’abord, j’utilise le shampoing Timotei pure que tout le monde connaît, je pense. Ce n’est pas le plus “propre” des shampoings, malgré le green marketing qui l’entoure, mais je trouve que c’est une bonne alternative pour un shampoing de grande surface.

En cas de besoin urgent, j’utilise le shampoing sec batiste qui permet de reculer d’un jour le moment du lavage…

En soin quotidien, j’applique l’huile nourrissante qui fait tout de Sephora sur les pointes. L’huile s’absorbe très bien. Cependant, il ne faut pas la mettre juste avant de partir, sinon vous aurez un effet “cheveux gras” (qui part au bout d’une demie-heure, le temps que le cheveux se nourrisse de l’huile).

J’utilise aussi de l’huile d’olive sous forme de masque que je laisse poser deux heures, voire toute une nuit sur les longueurs. Cependant, quand j’ai les moyens, j’achète plutôt de l’huile d’amande douce ou d’argan… Mais, l’huile d’olive passe très bien aussi. Attention tout de même, à bien laver les cheveux. Deux shampoings sont nécessaires pour bien enlever toute l’huile.

J’utilise du rhassoul (ou de l’argile blanche) pour purifier les racines sous forme de masque toutes les semaines, voire toutes les deux semaines, que je mélange à un peu d’eau chaude.

Toutes les deux ou trois semaines, je me fais un gommage du cuir chevelu à l’aide de gros sel. Cela permet d’évacuer les peaux mortes et de stimuler le cuir chevelu. Cela a été la solution miracle contre les pellicules qui pullulaient sur ma tête… Le massage doit être DOUX sur le crâne !!!

 

Espacer ses shampoings, c’est accepter d’avoir les cheveux sales…

Ma pratique du sport fait que j’aurais besoin de me laver les cheveux tous les trois jours. Or, se laver trop fréquemment la tête abîme les cheveux. J’ai donc toujours deux ou trois jours dans la semaine durant lesquels mes cheveux sont vraiment craignous… Et pour cacher cela, je me les attache !!

IMG_6345

La suite au prochain épisode !!

 

P.S.: c’est la première fois que j’écris un article de ce genre. J’attends tes commentaires pour m’améliorer pour les prochains. En effet, je voudrais ouvrir une rubrique beauté en rapport avec le sport. Autrement dit, comment en tant que (apprentie) sportive, je gère ma routine beauté et tous les petits tracas féminins…

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

4 Commentaires

  1. 16 novembre 2015 / 13 h 34 min

    Les cheveux et les sportives… quel tracas. XD
    Je lave 1 à 2 fois (grand max) mes cheveux la semaine. Je m’entraine que 30 minutes par jour mais je m'”entraine sale” (comme dirait Bodytime XD). Cependant, cela ne me gène pas d’avoir les cheveux un peu sales (la transpiration, c’est de l’eau on m’a dit XD) car quand ils sont “sales”, ils sont plus manipulables et les coiffures tiennent mieux. ça fait un crados, j’évite de le dire sur les toits mais perso, je n’ai pas de problème de cuir chevelu (le sébum ça a du bon) juste un problème de chute de cheveux que j’ai depuis l’enfance et que j’arrive pas à éradiquer (certainement une carence inconnue XD) Bref, merci d’avoir partager tes astuces. Il faut que j’essaye les masques à l’huile d’olive. 😀
    Bonne semaine Margaux! Bisous

    • MargauxLifestyle
      Auteur
      17 novembre 2015 / 10 h 38 min

      Je confirme… Je m’entraîne aussi sale ^^ depuis que je suis à la salle de sport, je n’ai jamais autant transpiré et mes cheveux en souffrent un peu ! Et je confirme, quand ils sont sales, les coiffures tiennent bien !!!

  2. Coccinelle de la Beauté
    4 février 2016 / 9 h 47 min

    Coucou! Je découvre ton blog avec plaisir! Tu tapes dans le mille avec cet article! Je m’entraîne trois à quatre fois par semaine et à chaque fois, je dois me laver les cheveux. Non seulement ça prend du temps mais en plus ce n’est pas bon pour eux! Et je ne supportes pas d’avoir les cheveux sales, même pendant un ou deux jours… Merci en tout cas pour tes conseils!

    • MargauxLifestyle
      Auteur
      4 février 2016 / 10 h 33 min

      Justement je vais refaire un article sur ma routine capillaire var après un passage chez le coiffeur, je me suis rendue compte que celle-ci n’était absolument pas adaptée : j’avais le crâne qui “pelait”

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :