Créateurs de Contenus & Rémunération

Aujourd’hui, j’avais envie d’aborder avec toi la difficulté d’être rémunérée en tant que créatrice de contenus. Sujet un peu délicat et tabou. Mais je tenais vraiment à en parler avec toi pour faire tomber certaines idées préconçues sur les blogueuses.

Cette idée d’article m’est venue suite à un coup de gueule d’une grosse blogueuse sur instagram. Pour résumer, cette blogueuse – dont j’ai honteusement oublié le nom – spécialisée dans les recettes vegan, reçoit un paquet de chocolats de la part d’un chocolatier. Dans un premier temps, sans contrepartie. Juste pour tester. À noter que tous ne sont pas vegans, donc on voit le soin apporté à l’analyse du profil de la jeune femme… Bref passons. La marque lui demande par la suite de créer du contenu et d’organiser un concours sur les réseaux… La blogueuse commence à parler de rémunération. Et là, c’est magique ! La marque lui réponde qu’elle offre des “rémunérations en chocolat”. Je ne savais pas que l’on pouvait payer son loyer et ses factures avec du chocolat…

Mais ce n’est pas fini. La blogueuse, refusant de créer du contenu contre du chocolat, c’est-à-dire gratuitement, se voit demander par la marque de renvoyer le colis qu’elle a reçu… Sauf que plusieurs jours sont passés. Et les chocolats ont été mangés. Mais au-delà de ça, c’est un manque total de considération. En plus d’être une attitude très gamine, qui dessert complètement la marque.

 

La rémunération en “visibilité”

Bref, cette situation est juste emblématique des relations créateurs de contenus – agence et marques. Ce que l’on appelle les créateurs de contenus – blogueurs, youtubers, instagrammers – sont le dernier maillon du marketing d’influence. Mais souvent le plus malmené et le moins bien considéré. Ce qui est absurde, parce que sans créateurs de contenus, pas de marketing d’influence. En fait, nous sommes tous simplement le maillon le plus important…

Or, il est particulièrement difficile en tant que créateur de contenu d’obtenir une réelle considération du travail que nous faisons. Que ce soit à mon échelle de “petite” blogueuse ou à celle des plus gros comptes. Parce que oui, tenir un blog, prendre des photos, écrire des articles, réaliser des vidéos… tout ça, c’est du travail. Même quand cela est fait avec passion. Mais ce manque de reconnaissance n’est pas propre uniquement aux créateurs de contenus. Il touche aussi les photographes, les graphistes, les artistes… Bref tous les métiers créatifs !

Combien de fois ai-je vu passer des annonces recherchant des professionnels pour réaliser un certain nombre de prestations, mais avec un paiement en “visibilité”, parce qu’il n’y a pas de budget. Le phénomène est tellement répandu que Le Gorafi en a fait un article, c’est dire ! La visibilité ne remplit pas l’assiette ! Quand tu as veux qu’un professionnel réalise pour ton compte une prestation particulière, tu le rémunères en monnaie sonnante et trébuchante ! Sinon, système D, tu te débrouilles toute seule ! Comme moi, je peux le faire sur la partie photos et graphisme sur le blog. Je rêverais d’avoir des graphismes plus aboutis, notamment sur les quelques ebooks et freebies que je te partage, mais aussi des photos plus professionnelles. Ou encore pouvoir réaliser des vidéos.

Mais je n’ai pas les moyens de payer un graphiste, un photographe ou un vidéaste et monteur. Alors je me débrouille seule, j’apprends sur le tas. Alors que clairement dans mon entourage amical, j’en connais des graphistes, photographes et vidéastes. Mais je ne leur ferais pas l’affront de leur demander de m’aider régulièrement (ou non d’ailleurs) pour le blog gratuitement ! Cela me paraît encore plus absurde quand il s’agit de créer le logo de ton entreprise, ou de choisir le photographe pour ton mariage. “Oui, mais tu fais ça par passion, cela devrait te suffire”… Sauf que tout travail mérite salaire, et même celui fait par passion !

 

 

Les rémunérations des créateurs de contenus

Pour en revenir aux créateurs de contenus, il nous est très difficile de négocier des rémunérations pour la simple et bonne raison que certains d’entre nous acceptent encore de faire cela gratuitement, en échange de cadeaux. Combien de fois ai-je été ghostée par une agence ou une marque après avoir amené le sujet de la rémunération sur le tapis ?

Moi la première, j’ai accepté des collaborations cotre envoi de produits. Sauf que cela ne paie pas mon loyer. Et je vais en accepter de moins en moins. Parce que mon temps est précieux. Je sais que cela peut sonne prétentieux. Mais c’est la vérité. Mon temps est précieux. Comme le tien. Comme celui de tout le monde. Mon temps est d’autant plus précieux quand je vois qu’une marque ou une agence qui m’a refusé une collaboration contre rémunération, sous prétexte de manquer de budget, inonde les réseaux sociaux de dotations aux blogueuses et mène une grosse campagne publicitaire sur Instagram et Facebook . Dans ce cas-là, ne me dis pas que tu n’as pas de budget. Si, tu en as un. Tu as juste décidé de ne pas l’utiliser pour rémunérer à sa juste valeur le travail des créateurs de contenus.

C’est d’une hypocrisie ! Le problème, c’est que tant que certain(e)s continueront d’accepter d’être rémunéré(e)s en produits et en “visibilité”, ce système hypocrite perdurera. Il sera toujours difficile aux créateurs de contenus d’obtenir une réelle considération et une rémunération à la hauteur de leur travail.

 

Personnellement, je demande systématiquement une rémunération, même si je sais que cela va très probablement me fermer des portes, et me faire manquer de belles collaborations. Car pour rédiger un article “simple” tel que celui-ci, où je n’ai pas de recherches préalables à faire et où les photos ne présentent pas de difficultés particulières, j’en ai au moins pour une demie-journée. Soit 4 à 5 heures de travail. Quand il s’agit d’un article beaucoup plus recherché, avec des photos plus complexes à réaliser, cela peut facilement monter à 2 ou 3 jours de travail. Alors oui, je tiens ce blog par passion. Mais je ne veux plus être prise pour une bonne poire par les marques et les agences qui veulent se servir de mon “influence” et de mon blog pour communiquer sur leurs produits/services.

 

À lire : “Monétisation du blog | Sponsos & Affiliation

 

Alors oui, il y aura toujours certaines choses que je ferais “gratuitement”, comme te parler de la boutique de bijoux de ma meilleure amie sur Etsy. Ou parce que ce sont réellement des projets qui me parlent, et pour lesquels effectivement les budgets sont plus que limités. Et je t’invite toi aussi, si tu es une blogueuse, une youtubeuse ou une créatrice de contenus, à demander à être rémunérée. Et ce, afin d’éduquer les marques et les agences aux bonnes pratiques du marketing d’influence. Parce que ton temps est précieux. Ne dénigre pas ton travail à cause d’un foutu “syndrôme de l’imposteur”.

Je sais que le “marché” de l’influence est miné par les faux influenceurs (Dieu que je n’aime pas ce mot !) qui achètent des followers, des likes et des commentaires pour se faire remarquer par des marques et se voir offrir des cadeaux. Mais je crois sincèrement que ces pratiques cesseront un jour. Ou du moins, que les agences et les marques apprendront à reconnaître ces tricheurs qui ne leur apporteront aucune réelle plus-value, pour se pencher sur les vrais créateurs de contenu. Avec une éthique de travail. Et que ces mêmes agences et marques les rémunèreront pour leur savoir-faire.

 


SHOP MY OUTFIT


 

En espérant que cet article aide les créateurs de contenu et autres métiers artistiques à prendre suffisamment confiance en eux pour être rémunérés à leur juste valeur.

 

Si cet article t’a plu, épingle-le !  ⬇️

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

4 Commentaires

  1. 31 octobre 2019 / 17 h 15 min

    Une fois, j’ai été contactée par la chaîne M6 pour faire un article happening sur le lancement de la nouvelle saison de Top Chef ou du Meilleur pâtissier ( je ne sais plus)… et bien tu sais, quoi, la chaîne n’avait pas prévu de budget non plus !!! Ils sont allés se gr…

    • Margaux Lifestyle
      Auteur
      5 novembre 2019 / 10 h 32 min

      Non mais sérieux !!! M6 qui n’a pas de budget, on croit rêver !

  2. 12 novembre 2019 / 7 h 55 min

    Bel article hyper interessant, merci d’avoir partagé ton ressenti !! Pour le moment je t’avoue que je ne suis pas assez assidue niveau blogging pour essayer d’en vivre… Mais un jour pourquoi pas ? Je vois que c’est hyper compliqué par contre, les marques se moquent bien de nous… :/

    • Margaux Lifestyle
      Auteur
      12 novembre 2019 / 9 h 42 min

      Les marques et les agences se moquent de nous, parce que certaines d’entre nous n’ont pas les bonnes pratiques. Mais petit à petit, j’espère bien que les mentalités vont changer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.