Parfois nous sommes bien installés dans notre routine sportive et les résultats ne sont plus là. On peut finir par en perdre sa motivation. Mais il existe une technique très simple pour relancer son métabolisme et se challenger physiquement: le HiiT.

Ainsi, aujourd’hui, c’est Mélissa de Healthy Pandicorn qui prend la parole sur le blog pour te présenter une nouvelle façon de t’entraîner : le HIIT.

C’est quoi le HIIT?

H.I.I.T :  4 lettres qui signifie “Hight Intensity Interval Training”, soit en français “entraînement  fractionné à haute intensité”. Cette pratique sportive consiste donc à enchaîner des exercices à intensité maximale entrecoupés de phases de repos. Elle s’applique à de nombreux exercices, que ce soit en running, en vélo ou en entraînement musculaire. Vous pouvez par exemple, alterner 30 secondes de sprint et 30 secondes de marche ou bien faire des séries de squats sur la même durée, entrecoupées de 20 secondes de repos.

Grâce à son efficacité et à son adaptibilité, le Hiit est aujourd’hui en plein essor. C’est un entraînement facile à caser dans son quotidien car de par son intensité, il est de courte durée : de 10 à 30 minutes maximum.


Si comme moi vous essayez de maximiser votre temps d’entraînement, vous serez séduits par la rapidité de cette pratique sportive. En effet, 2 à 3 séances de 20 minutes par semaine suffisent à avoir de réels résultats.

 

Comment ça fonctionne?

Le principe du fractionné:

Malgré sa courte durée, le Hiit a un réel impact sur notre physique et nos performances sportives. Dès lors que vous vous donnez à fond pendant les périodes d’exercices, les résultats seront au rendez-vous. En effet, le secret de la réussite réside dans la haute intensité de votre entraînement et votre capacité à vraiment augmenter votre rythme cardiaque pendant ces quelques secondes d’effort.

C’est bien simple, vous devez finir vos 30 secondes d’exercices très essoufflés. Sinon, cela veut dire que vous n’avez pas donné assez de votre personne 🙂

➡️ Attention il ne s’agit pas de faire une syncope! Il faut trouver votre limite, celle qui vous fait sortir de votre zone de confort. 

Bien sur les périodes de repos sont elles-aussi capitales ! Elles vont permettre à votre rythme cardiaque de redescendre, pour que vous puissiez récupérer et redonner par la suite le meilleur de vous-mêmes. Ces secondes de repos empêchent également votre corps de s’habituer à l’effort, afin de continuellement le “choquer”.

L’effet “afterburn”:

L’intérêt du Hiit, en plus de sa courte durée, c’est l’effet boomerang qu’il génère. Comme pendant toute séance sportive, vous brûlerez des calories et attaquerez votre masse grasse pendant l’entraînement. Mais l’avantage du Hiit, c’est que cette perte va se poursuivre jusqu’à 48 heures après la fin de la séance !

S’entraîner en fractionné en alternant phases intensives et repos va soumettre votre corps à un certain stress (qui se veut bien sur positif). En plus d’augmenter votre rythme cardiaque, vous allez consommer davantage d’oxygène et d’énergie, tout en augmentant légèrement votre température corporelle. Du coup, votre organisme va devoir se régénérer en puisant directement dans les graisses et en augmentant sa consommation d’oxygène. Vous continuerez donc à brûler de l’énergie après votre entraînement. C’est pas top ça?!

Bâtir du muscle :

En plus de jouer sur la perte de graisses, le Hiit va également vous permettre de construire du muscle ! Bien souvent, il est difficile de concilier perte de graisse et maintien de sa masse musculaire. Pourtant, le Hiit le permet pleinement!

Grâce à l’intensité de votre entraînement, vous allez booster votre production d’hormones de croissance et de testostérone (mais non les filles, vous n’allez pas ressembler à un homme 😉 ). Celles-ci vont alors stimuler votre prise de masse et votre force musculaire, de la même façon que lors d’un entraînement de musculation traditionnelle.

En gros, avec le Hiit vous augmentez votre métabolisme de base et vous gagnez en force ! Vous serez donc en mesure de réaliser de meilleures performances physiques grâce à celui-ci.

 

À lire : “Tabata Haut du Corps | Rapide mais Intense !”

 

Les avantages de cette pratique

En plus de profiter de supers résultats sur notre organisme, le Hiit demande peu de ressources et peu de matériel. Une bonne paire de baskets, un chronomètre ou timer (il y en a des tas sur nos smartphones) et notre mental suffisent!

Vous pouvez pratiquez votre séance à l’extérieur ou bien de chez vous. Pas la peine de se ruiner en abonnement de salle de sport! Bien que vous puissiez utiliser des poids ou des kettlebells pour rendre vos exercices plus intenses ou tout simplement pour varier vos entraînements, le travail au poids de corps suffit largement puisque ce qui compte, c’est l’intensité.

N’hésitez pas à intégrer des exercices de pliométrie – c’est à dire des sauts- et des exercices multifonctionnels, faisant travailler plusieurs zones de votre corps à la fois, pour de meilleurs résultats.

Mes exercices favoris :

  • les squats
  • les jumping jacks
  • les burpees
  • les moutain climbers
  • les fentes
  • les pompes
  • les planches

➡️ Mon petit conseil pour débuter : Commencez par des entraînements courts, de 10 à 15 minutes seulement. Je vous recommande de partir sur 30 secondes d’exercices et 30 secondes de repos dans un premier temps. Puis petit à petit, vous pourrez augmenter votre temps de travail et diminuer le temps de repos  😉 

Alors, prêtes à vous challenger avec le Hiit ?

Si oui, je vous recommande cet ouvrage : Le H.I.I.T. au féminin; Mincissez et tonifiez votre corps en 20 minutes chrono! aux éditions Marabout. J’en parle davantage ici.

Ce type d’entraînement couplé à une alimentation équilibrée et c’est le combo gagnant!

 

Bonne pratique !

 

C’était Mélissa du blog Healthy Pandicorn qui a pris la plume sur mon blog comme tu as pu le voir, afin de te parler du HIIT, une nouvelle façon de t’entraîner.

 

Hello !

Je m’appelle Mélissa, jeune trentenaire assez dynamique qui adore écrire^^

Pourtant, moi et le sport ce n’était pas une évidence au départ. Je pensais que ce n’était pas fait pour moi. Jusqu’au jour où on m’a diagnostiqué une colopathie fonctionnelle : le syndrôme des intestins irritables.

À partir de ce moment, j’ai décidé de revoir toute mon hygiène de vie : d’abord alimentaire et de fil en aiguille, je me suis mise au sport grâce au HIIT. Ca a été une vraie révélation, j’ai perdu 10 kilos et j’ai découvert les bienfaits du « healthy life style ».

Depuis je ne cesse de découvrir de nouvelles pratiques qui me font du bien au quotidien.

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :