Comment gérer démotivation et fatigue…

Aujourd’hui, après ce fabuleux et épuisant weekend à Amsterdam, je suis tout simplement fatiguée et j’ai bien du mal à me remettre dans les rails, surtout quand je vois ce mai qui m’attend…

En effet, je rentre dans une période assez intense à l’université entre dernières semaines de cours, projets à rédiger, présentations orales à préparer, derniers devoirs maison à rendre, révisions et finalement partiels finaux. Si tout se passe bien dans 5/6 semaines, je serais enfin en vacances ! Alors pour ceux qui pensent qu’année Erasmus rime avec année de glandouille… bah vous avez raison, mais pas pour moi !!!

Quand je vois ce qui m’attend, je sens le découragement monter. Comment vais-je arriver à gérer mes partiels et mes révisions tout en continuant à voir mes amis avant qu’ils ne rentrent chez eux et à faire du sport ?? Cela me paraît presque impossible, d’autant que dans l’ordre de mes priorités, le sport arrive après mes études et mes amis…

C’est dans ces moments que j’essaie de me rappeler pourquoi j’ai voulu me lancer ce défi à moi-même. Pourquoi ai-je voulu sortir de ma zone de confort ? Pourquoi me mettre à faire du sport 5 à 6 jours sur 7? Certes, au départ, c’était pour perdre ces 3/4 derniers kilos disgracieux que j’avais (et que j’ai toujours mais un peu moins) sur les cuisses et le ventre, mais pas que au final!! Car durant ces dernières semaines, je me suis rendue compte que cela m’aider à me vider la tête, à être plus efficace dans mes révisions car plus sereine, mais surtout j’ai l’impression d’être une warrior à qui rien ne résiste et je crois que c’est ce dont j’ai le plus besoin en ce moment !!

Donc ma cocotte, tu te bouges le popotin, tu vas à la piscine cette après-midi malgré le temps de chien, tu nages une heure, tu te vides la tête. Demain, tu va à Cesky Krumlov avec tes amis. Tu profites au max pour être au top de ta forme lundi quand une nouvelle semaine de cours va recommencer !!

Et vous ?? Que faites-vous quand la motivation diminue et qu’arrivent fatigue et découragement ?? Car moi, je ne suis qu’une étudiante, mis à part moi-même, je n’ai rien à gérer ni vie de famille, ni enfants, ni boulot… juste moi. Alors comment faites-vous ??

Margaux

Suivre:
Margaux Lifestyle
Margaux Lifestyle

Une jeune femme tout à fait ordinaire qui a décidé de rendre sa vie extraordinaire grâce au sport, au blog et au partage ! Une vie qu’elle veut croquer à pleine dents ! Runneuse, marcheuse, fitgirl, apprentie nageuse… Je vis ma vie à 200 km/h !

Partager:

15 Commentaires

  1. healthyethappy
    2 mai 2015 / 11 h 39 min

    Même démotivée je vais courir parce que je sais que même si je ne cours qu’une demie-heure, ça me fait toujours un bien fou ! Mais sinon tu peux aussi t’accorder un break et ne faire du sport que 3 fois par semaine c’est déjà super bien hein 😉

    • Margaux
      Auteur
      2 mai 2015 / 19 h 48 min

      C’est pour ça que j’essaie de m’accorder au moins 15 min par jour de sport quel qu’il soit parce que ça me permet de me vider la tête et de me mettre en condition pour les révisions !

  2. healthyethappy
    2 mai 2015 / 11 h 39 min

    Même démotivée je vais courir parce que je sais que même si je ne cours qu’une demie-heure, ça me fait toujours un bien fou ! Mais sinon tu peux aussi t’accorder un break et ne faire du sport que 3 fois par semaine c’est déjà super bien hein 😉

    • Margaux
      Auteur
      2 mai 2015 / 19 h 48 min

      C’est pour ça que j’essaie de m’accorder au moins 15 min par jour de sport quel qu’il soit parce que ça me permet de me vider la tête et de me mettre en condition pour les révisions !

  3. Françoise
    2 mai 2015 / 11 h 41 min

    Aller à l’essentiel, en évitant les pensées négatives du genre “j’y arriverai pas, je suis fatiguée, j’atteindrai pas mes objectifs de course, mes copines vont partir, je risque de pas les revoir,etc…”
    Un jour après l’autre, profiter du quotidien, alterner efforts (révisions, footing) et réconforts (copines), et de manière assez paradoxale (surtout pour moi) ne pas faire de programmation trop stressante…..Finalement, 6 semaines ça passe vite. …et surtout ne pas oublier “T’es une Nana qui déchire !!!”

  4. 3 mai 2015 / 18 h 16 min

    Démotivée? Moi? Jamais! lol
    Quand je suis démotivée, je change. Car souvent ma démotivation rime avec ennuie. Je fais de nouvelles séances, j’essaye de nouvelles activités, je fais des vidéos défi et je sors. Car le fitness à la maison, c’est aussi ennuyeux même quand on change souvent de programme.
    Il y a aussi ce moment de démotivation qui est combiné à de la fatigue. Si c’est une grosse fatigue , manque de sommeil. Je m’accorde un peu de repos pour me remettre sur les rails. Si c’est une pseudo fatigue de paresse, je me mets un bon coups de pieds au cul et je prends RDV avec Shaun T. XD
    Bonne soirée!

    • Margaux
      Auteur
      4 mai 2015 / 12 h 59 min

      Pour le coup, c’était vraiment de la fatigue liée à un sentiment de découragement après avoir fait mon planning d’exams/révisions pour le mois de mai… Mais là ça va mieux !!!

  5. 3 mai 2015 / 18 h 16 min

    Démotivée? Moi? Jamais! lol
    Quand je suis démotivée, je change. Car souvent ma démotivation rime avec ennuie. Je fais de nouvelles séances, j’essaye de nouvelles activités, je fais des vidéos défi et je sors. Car le fitness à la maison, c’est aussi ennuyeux même quand on change souvent de programme.
    Il y a aussi ce moment de démotivation qui est combiné à de la fatigue. Si c’est une grosse fatigue , manque de sommeil. Je m’accorde un peu de repos pour me remettre sur les rails. Si c’est une pseudo fatigue de paresse, je me mets un bon coups de pieds au cul et je prends RDV avec Shaun T. XD
    Bonne soirée!

    • Margaux
      Auteur
      4 mai 2015 / 12 h 59 min

      Pour le coup, c’était vraiment de la fatigue liée à un sentiment de découragement après avoir fait mon planning d’exams/révisions pour le mois de mai… Mais là ça va mieux !!!

  6. 12 juin 2015 / 9 h 18 min

    J’ai le même sentiment que toi vis à vis du sport vs les études : ça fait tellement de bien en période de révisions et ça booste carrément le cerveau en l’oxygénant ! mais il est vrai que parfois entre les journeés interminables à l’hopital, les cours, les conférences jusqu’à 21 h, les révisions… Le sport n’arrive pas à se frayer un chemin ! La je pars pour deux ans de préparation intense de l’internat pour avoir la spécialité que je veux et je crois qu’il sera primordial que j’intègre mes 2 runs/ma séance de piscine/mes 3 demi h de fitness chaque semaine pour pouvoir tenir et rester en forme… (et être au top pour mon mariage dans 2 ans hihi ^^)
    Après je n’ai que moi et notre appart à gérer, donc pour le moment ça passe mais quand je vais être interne… ça sera une autre histoire ^^

    • Margaux
      Auteur
      12 juin 2015 / 17 h 52 min

      Je dois avouer que j’ai totalement abandonné le sport pour les deux dernières semaines de partiels. J’étais beaucoup trop fatiguée. De plus, fatigue et sport ne font pas bon ménage, donc j’ai préféré lever le pied plutôt que de me blesser. Mais au quotidien, qu’est-ce que ça fait du bien !!!

  7. 12 juin 2015 / 9 h 18 min

    J’ai le même sentiment que toi vis à vis du sport vs les études : ça fait tellement de bien en période de révisions et ça booste carrément le cerveau en l’oxygénant ! mais il est vrai que parfois entre les journeés interminables à l’hopital, les cours, les conférences jusqu’à 21 h, les révisions… Le sport n’arrive pas à se frayer un chemin ! La je pars pour deux ans de préparation intense de l’internat pour avoir la spécialité que je veux et je crois qu’il sera primordial que j’intègre mes 2 runs/ma séance de piscine/mes 3 demi h de fitness chaque semaine pour pouvoir tenir et rester en forme… (et être au top pour mon mariage dans 2 ans hihi ^^)
    Après je n’ai que moi et notre appart à gérer, donc pour le moment ça passe mais quand je vais être interne… ça sera une autre histoire ^^

    • Margaux
      Auteur
      12 juin 2015 / 17 h 52 min

      Je dois avouer que j’ai totalement abandonné le sport pour les deux dernières semaines de partiels. J’étais beaucoup trop fatiguée. De plus, fatigue et sport ne font pas bon ménage, donc j’ai préféré lever le pied plutôt que de me blesser. Mais au quotidien, qu’est-ce que ça fait du bien !!!

Un petit mot à me laisser ? C'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :