Mes débuts en tant que runneuse

Aujourd'hui, je vais vous parler de mes débuts en tant que runneuse et autant vous dire, ils ont été laborieux !!! Car la course à pied n'était absolument pas une évidence pour moi, bien au contraire. Je ne comprenais pas l'intérêt de courir pour courir... A la limite, dans les sports collectifs, il y a un objectif. Mais quel était celui de la course à pied ?

J'ai commencé à cause de ce que j'appelle le "syndrome de la bonne élève" en Terminale. Et oui, pour le bac j'avais la fameuse épreuve du 3x500 en sport !! Sauf que, n'étant absolument pas une runneuse, j'étais incapable de faire les 500 mètres en moins de 5 minutes... et en même temps, je refusais de voir ma moyenne plombée à cause du sport. Oui quand je vous dis "syndrome de la bonne élève" ce n'est pas pour rien, mais bon c'est une source de motivation comme une autre !!!

J'ai donc essayé d'aller courir 20 minutes trois fois par semaine. Je m'y suis plus ou moins tenu jusqu'à l'épreuve et j'ai totalement arrêté après !!! Très utile... La runneuse d'aujourd'hui était encore bien cachée sous des couches de fausses excuses et de baisse de motivation.

Puis je suis partie en classe prépa... où j'ai totalement arrêté le sport et pris 8 kilos au passage. J'ai quitté la prépa en cours de route, complètement dégoutée et avec une confiance en moi proche du néant. L'après prépa a été une période un peu difficile pour moi. Il m'a fallu une bonne année pour me remettre sur les rails et envoyer un gros f*** mental à ce que je prenais pour un échec. La course à pied m'y a aidé, même si j'ai connu un second faux départ avant de m'y mettre sérieusement.

FB_IMG_1438383621005

Je ne supportais pas l'image que j'avais de moi: 8 kilos en trop (et je peux vous dire que sur mon petit gabarit, c'est assez voyant...), de l'acné, des pertes de cheveux dues aux stress, des épisodes de pellicules assez important... Bref j'avais besoin de reprendre le contrôle de mon corps et de tourner la page prépa. Je me suis donc remise à courir mais j'y suis allée sans grande motivation et sans grande régularité. J'ai arrêté durant l'été (en même temps entre chaleur et job saisonnier, c'était un peu compliqué).

Mais ce job saisonnier m'a donné le coup de pied au cul dont j'avais besoin !! J'y allais à vélo. Certes ce n'était que 10 minutes de vélo, mais ces 10 minutes fois 2 ou fois 4 par jour m'ont fait un bien fou (en plus d'être confrontée à la réalité du monde du travail). A la rentrée, j'ai donc rechaussé mes baskets. Et là aussi, l'ego a joué...

En effet, ma mère, peu sportive, s'était mise à la course à pied et faisait de super progrès (Maman, je ne cesse de te le répéter, mais je suis hyper fière de toi !!!) A noël, elle courrait facilement une heure, tandis que moi je peinais à faire ma demi-heure... A ce noël-là, elle s'est aussi offert une montre garmin pour pouvoir contrôler sa progression. Et moi, j'ai récupéré l'ancien cardio. J'ai commencé à me monter des plans d'entraînement, mêlant fractionnés longs, fractionnés courts et endurance fondamentale. Et les progrès ont commencé à arriver. Je commence enfin à devenir la runneuse que je suis aujourd'hui, celle qui ne lâche rien...

FB_IMG_1446981335527

Puis en avril, j'ai aussi craqué pour une montre garmin et depuis, j'ai continué à courir, avec une pause durant l'été, mon job saisonnier étant assez prenant. Mais en septembre, j'avais de nouveau les baskets aux pieds et malgré mon année Erasmus, je me suis tenue à mes plans d'entraînements, pour finalement courir le Semi-Marathon de Prague le 28 mars 2015.

La course à pied m'a permis certes de perdre du poids, mais pas que ! Elle m'a aussi permis de reprendre confiance en moi, de me prouver que j'étais capable de me dépasser et d'avancer. C'est à la fois une revanche et une victoire sur moi-même. La course à pied me permet de me vider de toutes mes émotions négatives et de me concentrer sur ce qui est vraiment important et sur les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre mes objectifs.

La course à pied, plus qu'un hobby, un véritable mode de vie...

Même si j'ai connu une baisse régime entre avril et septembre 2015, j'ai continué à courir. J'ai rencontré le DubndiduCrew de Toulouse, nous avons couru la Corrida de Noël ensemble, elles vont faire le 10km de Blagnac en mars prochain (je ne sais pas encore si je m'aligne ou pas sur cette course), je suis inscrite à mon second semi-marathon dont la prépa va commencer la première semaine de février, j'ai fais d'autres courses avec ma mère (et je compte bien en refaire !)... Bref, je ne suis pas prête de lâcher mes baskets. Je crois que je peux le dire maintenant : je suis devenue une runneuse !

J'espère que cet article vous a plu, que vous y trouverez la motivation qu'il vous manquait pour vous mettre à faire du sport et simplement à persévérer dans votre pratique. N'hésitez pas à partager votre expérience ! A bientôt

Margaux Lifestyle

Article initialement publié le 18/04/2015 et mis à jour le 23/01/2016

Abonne-toi à ma newsletter !! 😉

Abonne-toi à ma newsletter pour plus de contenus exclusifs !

More about Margaux

Petit bout de femme, devenue runneuse et croquant la vie à pleine dent... Ici on parlera running, fitness, voyages & healthy living....

Comments

  1. Répondre

    C’est super que tu es trouvé une activité qui te conviennent. Moi, la course à pied, ce n’est pas pour moi. Je fais une petite séance par semaine histoire de sortir un peu et en plus j’alterne course et marche mais ça me plait comme ça. En plus, j’ai un parcours assez tortueux donc j’y vais tranquillement. Mais je suis impressionnée par ces personnes qui avalent les kilomètres 3 fois par semaine. Je préfère enchainer squat, lunges et burpee. Je m’amuse vraiment quand je fais du fitness.
    Bonne journée Margaux!

    1. Répondre

      Et moi je suis impressionnée par ces nanas qui enchaînent les séances de HIT et autres dans la semaine !! Je commence doucement à me mettre au fitness et à aimer ça surtout !!
      A bientôt !!

  2. Répondre

    On a toutes des débuts plus ou moins difficile et c’est super que tu aies persevéré ! J’ai eu la chance d’être plutot comme ta maman au début ^^
    Bravo pour ton semi !

    1. Répondre

      Comme quoi l’ego, ça fonctionne bien aussi comme source de motivation !!!

  3. Répondre

    C’est un très beau texte.
    Le principal quand on fait du sport c’est de prendre du plaisir, même si au début ce n’est pas évident car très dur !
    Félicitations pour ton semi !! 🙂

    1. Répondre

      Au début, j’en ai vraiment chié, mais maintenant j’adore ça !! Cette sensation d’être vidée après avoir tout donné sur une course ou un entraînement. Mes amies me prennent pour une folle ^^

  4. Répondre

    La plus belle bataille est contre soi-même…. Bravo Margaux !
    Quel est le prochain challenge ?

    1. Répondre

      Euh… battre ma mère sur un 10 km ou un semi 😉

  5. Répondre

    Une belle revanche que voilà! Totalement d’accord avec toi, le running plus qu’un hobby est un mode de vie. Et c’est qu’on a eu le déclic et intégré cela qu’on devient accro 😉

    1. Répondre

      Et je crois que je suis vraiment accro !! Ce matin, c’était la reprise après 3 semaines de repos suite au semi (surtout ma cheville en fait), je suis tombée de lit: à 6h30, yeux grand ouverts, “chouette, je vais courir aujourd’hui”…

      1. Répondre

        Ahaha je ne compte plus ces matins où sans le vouloir je suis réveillée aux aurores et où je me dis “bon bah autant aller courir” ou la tête de mes collègues quand j’arrive au boulot toute courbaturée de l’entrainement du weekend mais avec un super smile à cause de l’entrainement du weekend. Pas de doute on est addict!

  6. Répondre

    Ouah tu es très courageuse! J’arrive pas suffisamment à me motiver pour courir, il faudrait que je m’y mette partout.. Bisous 🙂

    1. Répondre

      J’espère qu’un jour, tu auras le déclic !! Courage !!

  7. Répondre

    Je me retrouve dans ta présentation pour le Syndrome de la bonne élève, mais nous nous avions le choix entre 3x 500 ou endurance. J’ai choisi endurance, mais je me suis aussi entrainée.. et je n’ai pas arrêté le running depuis 🙂 Je suis en objectif semi-marathon, mais je suis blessée donc j’essaie de rester patiente ! Ton blog m’a l’air bien sympa. Je m’abonne pour te suivre dans cette aventure blogesque !

  8. Répondre

    Je recommente suite à ta mise à jour : la dernière photo (le finish du semi?) est superbe ! On lit l’effort et la détermination 🙂 Je t’embrasse et te souhaite de continuer à t’éclater en course à pied. Le sport c’est la vie ! ♥

    1. Répondre

      Ouaip : 10 mètres avant l’arrivée !

Leave a Reply

N'hésite pas à laisser un commentaire pour continuer la discussion

%d blogueurs aiment cette page :