Mais pourquoi tu cours ???

“Mais pourquoi tu cours ?”, “Mais à quoi ça sert de courir comme tu fais ?”, “Nan mais sérieux, ça ne te lasse pas de courir, juste pour courir ?”… et tant d’autres questions de ce genre que les runners peuvent entendre de leur entourage plus ou moins proche et qui nous agacent… Je te demande moi pourquoi tu gardes toujours tes fesses bien au fond de ton canapé ? Nan, ba alors laisse moi courir en paix !

 

Mais je vais prendre quand même le temps de te répondre, à toi néophyte de la course à pied… Car tant que tu n’as pas essayé, tu ne peux pas comprendre le bonheur de fouler le bitume (ou le chemin de terre)…

Je cours parce que j’aime ça… Je cours parce que cela m’apaise. Mon cerveau se met en pause et je peux enfin profiter de l’instant présent, en mettant tous mes soucis au placard pendant quelques instants. Ou au contraire, mon cerveau s’active et trouve les solutions à mes problèmes. Je cours parce que cela me permet de prendre du recul, de voir les choses sous un autre angle, bien souvent beaucoup plus révélateur. Je cours tout simplement parce que je me sens vivante, forte, presque invincible…

La course à pied t’apprend une chose essentielle : “Quoiqu’il arrive, il faut toujours continuer d’avancer”. La course à pied te permet de te révéler à toi-même, tu te rends compte de quoi tu es capable avec un peu de motivation et d’organisation. Tu apprends la rage de vaincre et la rage de vivre. La course à pied est un sport noble où tu apprends les notions de solidarité et d’entraide. Il n’y a de compétition qu’avec soi-même, et non entre les coureurs, puisque tu sais pertinemment que lorsque tu prends le départ d’une course, tu ne seras pas sur le podium (à moins d’être un champion). Alors pourquoi continuer à courir alors que tu sais parfaitement que tu ne gagneras pas ? Tout simplement parce que tu ne gagnes pas contre les autres, tu gagnes contre toi-même. Tu gagnes contre les aléas de la vie quotidienne, la fatigue, la démotivation, une météo capricieuse… Parce que, quoiqu’il arrive, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, la course à pied est ton échappatoire…

Alors je cours tout simplement parce que j’aime ça. Parce que grâce à la course à pied, je me suis rendue compte que j’étais capable de beaucoup de choses. J’ai enfin arrêté de me dire “c’est trop beau pour être vrai, jamais tu n’y arriveras…” Maintenant, quand je veux quelque chose, je réfléchis à comment je peux l’obtenir et je fais ce qu’il faut. Je suis partie en Erasmus, je suis partie au Brésil, je suis maintenant à Paris et je compte bien ne pas m’arrêter là.

Et toi, pourquoi tu cours ?

IMG_0423

Margaux

 

 

More about Margaux

Petit bout de femme, devenue runneuse et croquant la vie à pleine dent... Ici on parlera running, fitness, voyages & healthy living....

Comments

  1. Répondre

    Oui, c’est tout à fait cela, Margaux ! C’est bien résumé ! Ce sont tout à fait les sensations que je ressens moi aussi, même si là, je suis en “pause technique”…
    Bravo à toi pour ta motivation et bon stage à Paris !

    1. Répondre

      Bon courage pour ta “pause technique”, je peux comprendre à quel point c’est frustrant de devoir ranger les baskets au placard quelques temps !

  2. Répondre

    Comme je suis d’accord avec toi… Je pourrai écrire exactement pareil ( en moins joli sûrement !) quand on court on gagne contre soi même, c’est exactement ça et on se rend compte qu’on est forte, bien plus forte que ce que l’on pensait ! Ton parcours peut te rendre fière !!!
    Bisous !

    1. Répondre

      Merci !

  3. Répondre

    c’est joliment bien pensé…je te souhaite un avenir plein de jolis runs ;o))

    1. Répondre

      Merci 😉

  4. Répondre

    Tres bel article qui me fait penser au mien ^^

    1. Répondre

      Merci ! Je crois que l’on est beaucoup de runneurs à ressentir la même chose vis-à-vis de la course à pied ! Profite bien de tes quelques jours en France <3

  5. Répondre

    Bonsoir.
    Je suis sure que derrière ces questions se cache aussi un peu de jalousie. Parce que tout le monde sait que courir est un défi sur soi-même : comme tu le dis, le défi n’est pas de gagner (sauf quand on est un champion), mais de se dépasser. Et cela, beaucoup de personnes rêveraient d’en être capable.
    Alors, cours, et ne te retourne pas!
    🙂

    1. Répondre

      Merci pour ton commentaire 😉 Les gens ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) que l’on puisse prendre du plaisir à courir, et se permettent des remarques, sûrement par jalousie comme tu dis ! Bonne journée <3

  6. Répondre

    Super article! Ah vaste programme de pourquoi on court j’ai toujours envie de répondre et toi pourquoi tu cours pas?^^
    Je cours un peu pour toutes les raisons que tu cites , pour me faire plaisir, pour me sentir plus forte,plus endurante,plus résistante,me dépasser , voir des paysages magnifiques tôt le matin,tard le soir , pouvoir faire mon sport quand j’en ai envie juste avec une paire de basket ( je m’habille aussi pas de panique lol)… Bref pour pleins de raison! Je vais feuilleter ton blog que je découvre 😉

    1. Répondre

      Contente que l’article te plaise ! Je me rends compte de plus en plus que l’on partage un peu tous le même sentiment vis-à-vis de la course à pied ! Au plaisir de te revoir par ici 😉

  7. Répondre

    Moi, je cours pour me dépasser et me montrer que je suis capable. Je ne suis pas une runneuse comme bien d’autres mais quand je mets mes baskets pour faire le tour de mon parcours de santé, je suis une “runneuse” qui a beaucoup de difficulté mais qui se bat pour faire un pas de plus, une bouffée d’air de plus.
    Je n’ai pas votre passion pour la course mais j’aime votre détermination ami runneur!

  8. Répondre

    Super ton article ! Je pourrais répondre comme toi également : je cours par plaisir Je trouve ça génial de pouvoir découvrir de nouveaux coins en courant et de pouvoir décompresser en sortant du boulot !

  9. Répondre

    C’est le genre d’article qui me donne envie de me mettre à la course à pied ! Et je l’ai d’ailleurs fait pendant plus de 6 mois … J’ai appris à apprécié ce sport mais je ne l’aime malheureusement pas. Ce n’est vraiment pas fait pour moi et pourtant j’aime le sport depuis toujours ! Parfois je ressens le besoin de courir et quand je le fais c’est génial mais c’est assez rare. Mais j’adore suivre les runneurs parce que c’est vraiment une belle communauté 😀

    1. Répondre

      Sincèrement, tu ne peux pas te forcer à aimer un sport ! Garde la course à pied sous le coude pour les jours où tu as vraiment envie d’aller courir ! Je confirme pour la communauté de runners ! Entraide, partage… une seconde famille !

  10. Répondre

    Je cours…pour moi, pour me dépasser, pour retrouver mes amis, me sentir vivante! vivre des courses tous ensemble!!! tant de raisons 😀
    Bises

    1. Répondre

      Effectivement, tant de raisons de courir ! Continue et ne lâche rien !

  11. Répondre

    Moi je cours pour passer un peu de temps seule lol
    Je passe beaucoup de temps avec mes enfants, j’en suis très heureuse, mais j’ai parfois besoin de faire qqch pour moi. Ca c’est la raison du moment, parce que ça fait 20 ans que je cours, et quand j’ai commencé je n’avais pas d’enfant (j’en était encore une). Ou justement c’est parce que ça fait tellement longtemps que je cours que je ne peux plus arrêter lol

    1. Répondre

      Je te comprends tout à fait ! Être en face à face avec soi-même et seulement soi-même, cela fait tellement de bien !

  12. Répondre

    Tu me fais penser à quelqu’un qui a commencé à courir après son identité il y a 5 ans. Et 5 ans après, on court toujours, le coeur léger, après son ego et son estime de soi. Et quelle belle aventure ! Que de rencontres !
    Je t’avoue que j’ai été frappé d’entrée par ces mots “devenir une runneuse” qui laisse assez peu de doutes sur la quête identitaire qui peut amener à la belle aventure de là course à pied.

    Je te souhaite une très belle continuation. Je repasserai par ici prochainement pour lire tes autres articles et suivre tes aventures !

    1. Répondre

      Oui, la course à pied a permis que je me découvre. J’ai énormément appris sur moi, et je continue d’en apprendre. Je sais qui je suis, et qui je veux devenir… C’est une très école de la vie !
      À très bientôt !

Leave a Reply

N'hésite pas à laisser un commentaire pour continuer la discussion

%d blogueurs aiment cette page :